Fêter Marie, mère de l’Eglise ?

Pour la première fois cette année et conformément à la volonté du pape François, nous célébrons ce lundi de Pentecôte la mémoire de Marie, Mère de l’Eglise.

Le p. Joseph Bavurha, sur le site du SNPLS,  apporte quelques éclaircissement intéressants sur la signification de cette fête… afin de mieux la célébrer et de mieux la vivre, tout simplement ! 🙂

« En ce lundi de Pentecôte, célébrons dans la foi l’eucharistie en l’honneur de Marie, Mère de l’Eglise, Mère de tous les disciples. Elle nous enfante, nous conduit et nous accompagne pour devenir chaque jour une Eglise des disciples bien-aimés, plus proche de Jésus, à l’exemple du Disciple bien-aimé qui lui fut confié par Jésus sur la croix comme fils, et à qui elle fut confiée comme Mère. Marie, Mère de l’Eglise, priez pour nous ! »

Je vous salue Marie

C’est le mois de Marie, le cardinal Barbarin revient avec enthousiasme sur l’Ave :

Le mot le plus beau de tous a été traduit Pleine de grâce, Comblée de grâce… il n’y a pas une ombre, il n’y a pas en elle la moindre trace de ténèbre. La plus belle traduction que je connaisse est Chef d’œuvre de la grâce

Chouette, avec Marie, on va encore plus faire la fête !

Par un décret du 11 février 2018 de la congrégation du culte Divin et de la discipline des sacrements, rendu public aujourd’hui, le Pape François inscrit la mémoire de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise au calendrier romain !

« Le Souverain Pontife François, considérant avec attention comment la promotion de cette dévotion peut favoriser, chez les Pasteurs, les religieux et les fidèles, la croissance du sens maternel de l’Eglise et de la vraie piété mariale, a décidé que la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, soit inscrite dans le Calendrier Romain le lundi de la Pentecôte, et célébrée chaque année.

Cette célébration nous aidera à nous rappeler que la vie chrétienne, pour croître, doit être ancrée au mystère de la Croix, à l’oblation du Christ dans le banquet eucharistique et à la Vierge offrante, Mère du Rédempteur et de tous les rachetés.

Une telle mémoire devra donc apparaître dans tous les Calendriers et les Livres liturgiques pour la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures. »

Voir l’ensemble du décret en français par ici >>

Comme la jeune fille de Nazareth, vous pouvez rendre le monde meilleur

« Le cœur plein de mémorables souvenirs de notre rencontre lors la Journée Mondiale de la Jeunesse 2016 de Cracovie, nous nous sommes mis en chemin vers la prochaine destination qui, s’il plaît à Dieu, sera à Panama en 2019.

Chers jeunes, Dieu pose sur vous son regard, et vous appelle aussi. Quand Il le fait, Il voit tout l’amour que vous êtes capables d’offrir. Comme la jeune fille de Nazareth, vous pouvez rendre le monde meilleur, laisser une empreinte qui marque l’histoire, votre histoire et celle de bien d’autres personnes. L’Église et la société ont besoin de vous, de votre vision des choses, de votre courage, de vos rêves, de votre soif d’idéal. Que vous abattiez les murs de l’immobilisme et ouvriez des voies nous conduisant vers un monde plus juste, moins cruel, plus humain.

Lire la suite

Pourquoi est-il si important que Jésus soit né d’une vierge ?

capture« La naissance de Jésus ne continue pas le cycle des générations humaines, avec Jésus c’est un nouveau commencement qui est donné à l’humanité. Par Marie, il s’insère dans la nature humaine, mais il ne la reproduit pas à l’identique, d’ailleurs lui-même n’a pas de progéniture. Il n’est pas venu continuer ce monde d’une autre façon, mais le renouveler complètement ».

Père Michel Gitton, Les échos de Saint-Quiriace

Fête de l’Immaculée Conception

Immaculée ConceptionC’est aujourd’hui ! La célébration de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie – située dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent – nous rappelle la destinée unique de cette femme juive, choisie par Dieu. Pour la foi chrétienne, Marie est indissociable de l’enfant qu’elle a porté, Jésus, en qui s’est totalement manifesté le Dieu vivant. Elle est appelée, depuis le concile d’Éphèse (431), « Mère de Dieu ». Selon la tradition catholique, depuis le dogme promulgué par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854, elle est déclarée préservée du péché originel dès sa naissance.

Bonne et sainte fête de l’Immaculée Conception à tous !

La Vierge de Rocamadour veille sur les marins du Vendée Globe

La Vierge Noire du célèbre sanctuaire de Rocamadour est particulièrement honorée par les marins de toutes les mers. Nombreux sont les récits de naufrages où la Vierge Marie, « Stella Maris », est venue secourir les équipages en péril.

C’est sous sa maternelle protection que vont concourir les navigateurs du Vendée Globe, qui s’élanceront des Sables-d’Olonne dimanche 6 novembre, pour effectuer leur tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. La statue mariale restera au port vendéen jusqu’au retour – sains et saufs – du tous les skippers.