La béatification des martyrs d’Algérie : un message à contre-actu.

Il y avait une vraie préoccupation concernant la réception par les Algériens de la célébration de béatification, par crainte que l’Eglise soit perçue comme essayant de mettre en avant ses propres martyrs, oubliant tous les Algériens victimes eux aussi de ces années de plomb. Mais la presse salue très largement cette célébration, comme le rapporte Anne-Bénédicte Hoffner, pour La Croix.Lire la suite

Quelles nouvelles de la béatification des Moines de Tibéhirine ?

Les tombes des moines de Tibéhirine. AFP.
Source : Libération

 Un article de Libération fait le point sur les débats actuels autour du déroulement de la béatification des 19 religieuses et religieux catholiques assassinés en Algérie entre 1994 et 1996, parmi lesquels les moines de Tibéhirine et Monseigneur Claverie. Elle devrait avoir lieu en Algérie, ce qui permettra sans doute de mieux signifier leur attachement à ce pays. La venue du Pape François n’est pas encore officielle, mais paraît quasi certaine. Un moyen pour François d’envoyer un message fort sur la Paix et le dialogue inter-religieux.

François s’insurge fréquemment contre l’idée du clash des civilisations, et principalement d’un affrontement entre islam et occident. C’est bien le message que l’Eglise souhaite transmettre à travers la béatification des 19 religieux, assassinés lors des années de plomb en Algérie.

Béatification en vue pour Mgr Claverie et les moines de Tibéhirine ?

Le décret de béatification de 19 « martyrs » tués en Algérie dans les années 1990 – dont les moines de Tibéhirine et l’ancien l’évêque d’Oran Pierre Claverie – pourrait être signé d’ici fin janvier.

« Chacun d’entre eux a été un témoignage authentique de l’amour du Christ, du dialogue, de l’ouverture aux autres, de l’amitié et de la fidélité au peuple algérien », souligne le P. Thomas Georgeon, moine trappiste postulateur de la cause de béatification, en estimant que le dossier ouvert en 2006 avait avancé rapidement.

Lire la suite