Le dimanche, jour du Seigneur ET

… de « Judaïca », émission consacrée au judaïsme par le service public : suite au décès du présentateur historique en décembre, le rabbin Azoulay, de Neuilly-sur-Seine va prendre la suite en février ! L’avenir de cette émission n’est pas encore tranché, on lui souhaite donc beaucoup de succès pour présenter le judaïsme au plus grand nombre ! Cliquez ici pour en lire plus.

Entre la rigolade et l’épouvante

« Pour les millions d’Européens qui, ces dernières années, guettaient à la radio ou à la télévision les nouvelles des tragédies irakienne et syrienne, un trouble finissait par s’imposer. Il tient à cette prévalence, malgré tout, du rigolo, de la galéjade, du youp-la-boum qui continue comme avant et au tragique du monde avec lequel il cohabite. Ce mélange produit en permanence dans les médias de curieuses dissonances, des amalgames choquants et même ridicules. Quand vous aurez bien ri, on vous donnera des nouvelles des victimes décapitées par les djihadistes ! »

Jean-Claude Guillebaud sur nouvelobs.com

Un ptit bonhomme exceptionnel

Et un récit qui ne l’est pas moins, de la part d’un humoriste québecois, amené à garder deux enfants dont un enfant trisomique. Il raconte sa journée avec une grande émotion, partagée avec une femme dans le public, elle-même mère d’un petit garçon trisomique, Eloi.

« M6 convoque son synode sur la famille »

Dans La VieMarie-Lucile Kubacki reparle de la nouvelle émission de M6, « Mariés au premier regard »:

Face à l’explosion du nombre de divorces, à la difficulté de l’engagement et à la souffrance du célibat « non choisi », M6 convoque donc son synode sur la famille. Le constat est sans appel : le mariage de pur sentiment ne suffit pas, il faut aussi que la raison et la volonté s’en mêlent. Ce que François, dans Amoris Lætitia, exhortation écrite après le synode sur la famille de l’Église catholique, exprime de la manière suivante : « L’amour que nous nous promettons dépasse toute émotion, tout sentiment et tout état d’âme, bien qu’il puisse les inclure. C’est une affection plus profonde, avec la décision du cœur qui engage toute l’existence. » Mais le remède proposé par M6 est pire que le mal : c’est un hôpital de campagne où l’on joue au docteur au lieu d’opérer les patients.

 

Le mariage, toujours plus rapide, toujours plus facile…

Il n’y a pas que le divorce qui est toujours plus rapide… il y a aussi le mariage ! C’est le principe de la nouvelle émission de M6, « Mariés au premier regard »

Grâce à une « méthode scientifique » (à base de reniflage de linge sale), on se charge de choisir un époux pour les célibataires qui participeront à l’émission. On marie donc de parfaits inconnus à la mairie, et après quelques semaines de vie commune, on leur demande s’ils veulent poursuivre leur cohabitation ou divorcer.

Une belle image de l’amour, du mariage et du respect des institutions (sic).

On vous rassure, cette émission est pleine de bonnes intentions : « Ce qu’on cherche c’est qu’ils soient vraiment heureux ». Et si ce n’est pas le cas, le divorce est payé par la production.