Notre société cherche en permanence à réduire notre liberté

Dans Limite, un article sur nos limites exploitées par les entreprises… et sur nos possibilités de protection

L’ennemi de la société marchande est la liberté, ou pour être plus précis, le libre arbitre de l’Homme, c’est à dire sa capacité à prendre des décisions, faire des choix en conscience. Notre société cherche en permanence à réduire notre liberté. La société moderne est une « conspiration contre toute forme de vie intérieure » nous prévenait déjà Bernanos. Cette liberté est une des caractéristiques propres à l’Homme qui fonde sa valeur et qui révèle sa dignité ; elle est « une nourriture indispensable à l’âme humaine » nous rappelle Simone Weil. Ainsi, la société moderne déteste la liberté humaine, elle veut la détruire pour n’avoir que des consommateurs guidés par leurs pulsions. La question de la liberté se pose de manière encore plus forte concernant les nouveaux appareils connectés…

La Ville de Paris interdit la pub… sexiste et discriminatoire

C’est un grand pas en avant, espérons-le, qui s’annonce à l’occasion du vote attribuant au groupe JC Decaux (seul candidat) le marché du mobilier urbain d’information : « Le nouveau contrat prévoit que le concessionnaire s’engage à s’assurer qu’aucune publicité à caractère sexiste ou discriminatoire ne puisse être diffusée sur le réseau municipal d’affichage », selon la Ville, qui a voté cette décision sur proposition du groupe communiste.

Ce dernier, nous apprend cet article du Monde, avait demandé que le concessionnaire s’engage à « éviter toute publicité qui utilise des stéréotypes sexistes, lesbophobes et/ou homophobes, ainsi que des représentations dégradantes, dévalorisantes, déshumanisantes et vexatoires des femmes et des hommes » de même que toute publicité « cautionnant toute forme de discrimination fondée sur l’origine ethnique, l’origine nationale, la religion, le sexe ou l’âge ou portant atteinte à la dignité humaine ».

Espérons que cette initiative fera des émules !