Envoi à la fin du FRAT 2018 des lycéens

Le Père Yves-Arnaud Kirchhof, prêtre responsable du Frat des lycéens d’Ile-de-France à Lourdes (du 17 au 22 avril 2018), sur le thème « Sois sans crainte ! Il t’appelle », en lien avec la démarche synodale de consultation large et de propositions pour l’Eglise, a envoyé les jeunes vivre l’appel que le Seigneur leur adresse :

Après ce Frat, c’est maintenant le temps de faire mémoire, mémoire de ce que vous avez reçu. Tout ce que vous avez reçu au Frat, vous êtes appelés à le vivre, à l’approfondir et notamment lors de votre carrefour-retour.

Chaque humain, quel que soit ses convictions est à l’image et à la ressemblance de Dieu. Chacun est appelé à Lui ressembler. C’est-à-dire à mettre en œuvre des actions qui correspondent à la Beauté, à la Bonté, à la Justice, à la Paix… bref : à l’Amour de Dieu.

Nous l’avons entendu, le Christ vient nous sauver de nos faiblesses, il vient nous relever et chacun de vous porte comme mission de l’annoncer à ses amis, c’est l’une des propositions que vous avez faite. Si l’amour du Christ brille en vous, les autres le verront.

Lire la suite

De la haute cuisine pour les plus démunis !

« Le propriétaire triplement étoilé de l’Osteria Francescana, à Modène, a récemment ouvert à Paris l’un de ses Refettori (“réfectoires”) : des restaurants communautaires qui servent à des personnes en situation de précarité une cuisine préparée par des chefs, à partir de surplus » en savoir plus sur le site du courrier international.

Et si c’était une belle manière d’exercer l’option préférentielle pour les pauvres que penser à leur ouvrir l’accès à la haute gastronomie ?

Une maison intergénérationnelle à la place d’un couvent vétuste

Article du Parisien :

Le pas lent souvent soutenu par une canne, le regard admiratif et hébété, les Sœurs de Charité Dominicaines semblent un peu perdues. Les religieuses vivent ici depuis des dizaines d’années et, pourtant, elles ont du mal à reconnaître leur cocon : au 310-312, rue de Vaugirard (XVe), la Maison Saint-Charles n’est, pour l’instant, plus qu’un vaste terrain boueux. « Le lieu était devenu vétuste, mal chauffé et inconfortable pour la communauté. La question du devenir du site s’est posée », explique Véronique Margron, responsable de la congrégation des dominicaines en France.

Très vite, la question trouve une réponse. L’idée d’une maison intergénérationnelle, plus ouverte sur les autres et sur la ville, émerge.

Lire la suite

Vous êtes plutôt forêt ou décharge ?

1.350 hectares dans le Val d’Oise, longtemps utilisés par la Ville de Paris pour y déverser ses eaux usées. Elle a un nouveau projet : toujours aux bons soins pour sa banlieue, elle envisage d’en faire une décharge.Lire la suite

Risque d’avalanche ? Nul ! Profitez-en !

Avez-vous déjà vu… le plan des pistes skiables à Paris ? C’est ce que s’est amusé à faire le site mylittleParis dans un article amusant !

De la piste verte (les jardins) à la piste noire (Montmartre), vous avez le choix !

N’oubliez pas que la grâce aime pour sa part fondre tout schuss vers vous sans risque de dommage pour votre personne, même quand vous avez l’impression de slalomer dans votre vie de manière périlleuse.

Et, plus sérieusement, n’oubliez pas de prier pour tous ceux qui souffrent de ce grand froid.

Le Dorothy ouvre ses portes !

Le café-atelier « le Dorothy » installé depuis peu à Ménilmontant, et dont il a été question récemment dans La Croix, ouvre ses portes ce dimanche après-midi !

L’occasion de découvrir un beau projet de mise en œuvre concrète de la pensée sociale, à la fois espace culturel, lieu dédié à l’artisanat et à la transmission des savoir faire manuels, dans l’esprit de l’encyclique Laudato Si. La grande figure inspiratrice du lieu est l’américaine Dorothy Day, journaliste engagée à l’origine du mouvement des Catholic Workers dans les années 30, dont l’œuvre sociale et politique a été saluée par le Pape lors de son dernier voyage aux États-Unis. Une enquête a été ouverte en vue de sa béatification en 2016.

Un lieu à visiter et un site internet à découvrir !

 

Plus d’excuse pour ne rien donner à la quête !

Au moment de la quête, dimanche, à l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe), un nouveau bruit va concurrencer le tintement des pièces et le froissement des billets : le bip sonore qui valide tout paiement sans contact. Des fidèles participant à la messe pourront en effet, juste avant la célébration de l’eucharistie, s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire.

Le père Didier Duverne, 58 ans, se fait un plaisir de jouer les pionniers. « Cela m’amuse, c’est ludique. Nos paroissiens sont réceptifs à la nouveauté », observe le curé de Saint-François de Molitor.

Lire l’article du Parisien

Une appli pour lire les vitraux de la Sainte-Chapelle

Francis Margot. LP/Eric Le Mitouard

Francis Margot, 43 ans, est agent d’accueil à la Sainte-Chapelle depuis vingt ans… « et informaticien à mes heures perdues », ajoute-t-il avec un sourire malin. Car à lui seul, juste un peu secondé par les techniciens du CMN, il a créé de toutes pièces une application qui permet de lire les 1 113 scènes des vitraux de ce « joyau gothique ».

Au milieu de l’église, après avoir téléchargé l’application Vitraux-Sainte-Chapelle, la caméra du téléphone s’allume sur l’écran. L’image du vitrail fixe s’affiche alors en grand sur le téléphone, le nom de la verrière et une courte description de la scène apparaissent. L’application est capable de reconnaître les vitraux les plus éloignés et de les montrer en grand sur l’écran. Magique !

Lire l’article du Parisien

Bois ta don


Eh ouais, sacrée forme, aujourd’hui. Vous, vous n’avez cliqué que pour savoir ce que signifiait le titre. Notre côté clickbait. En réalité, c’est « boîte à dons » : une initiative solidaire intéressante, développée pour le moment dans le Nord-Est de Paris, allez savoir pourquoi, mais qui est certainement reproductible. Pour aider ce projet, vous pouvez aller sur la page Ulule idoine.

Nous apportons le signe que l’amour est plus fort que la mort


Extrait de l’homélie de la messe d’action de grâce de Mgr Vingt-Trois

Nous ne cédons pas à la tentation de la fatalité, nous restons debout et nous apportons le signe que l’amour est plus fort que la mort. Nous portons ce signe par notre résolution à secourir celles et ceux qui sont blessés et rejetés.

Lire la suite

Des icônes peu médiatiques

Au Petit Palais se trouve, méconnue, la plus grande collection d’icônes en France ! Celle-ci vient d’être l’objet d’une sérieuse mise en valeur comme nous l’explique le journal La Croix : l’occasion d’aller y faire une petite visite ?

Mgr Vingt-Trois fête ses 75 ans.

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, fête ce mardi 7 novembre 2017, son 75e anniversaire. Selon le droit canonique, le droit en vigueur dans l’Église, il doit remettre ce jour-là, une lettre de démission au Pape. Le Pape peut l’accepter immédiatement. Une note indiquant l’acception de la démission par le Pape est alors publiée par le Vatican, le jour même à 12 heures. Elle précise le nom de son successeur. Ou, s’il n’est pas encore choisi, le nom d’un «administrateur apostolique» qui assurera l’intérim.

Mais si l’acception de la démission par le Pape n’est pas publiée, cela signifie que l’évêque démissionnaire est prolongé. Ce fut le cas pourle cardinal Lustiger, le prédécesseur de Mgr Vingt-Trois, que le pape Jean-Paul II prolongea jusqu’à l’âge de 78 ans. Compte tenu du fait que le cardinal Vingt-Trois a été médicalement très affecté au printemps dernier par le syndrome de Guillain-Barré, il est peu probable que le pape François le maintienne très longtemps dans cette fonction. Mais la nomination du nouvel archevêque de Paris devrait attendre encore quelques semaines. Ce serait une surprise si elle était annoncée ce 7 novembre.

Le Figaro

« De mémoire de Parisien, personne n’aura vu aussi belle la façade de Saint-Augustin ! »

« De mémoire de Parisien, personne n’aura vu aussi belle la façade de Saint-Augustin (VIIIe), une fois la restauration achevée en février prochain », se réjouit Laurence Fouqueray, chef du département des édifices cultuels de la Ville de Paris.

Un vaste chantier estimé à plus de 4,2 M€ est en effet réalisé depuis septembre 2016 sous cet échafaudage de plus de 40 m de haut et sur lequel est implantée une immense publicité.

Sculpteurs, céramistes et doreurs s’affairent pour ce chantier exceptionnel. Il s’agit de restaurer la façade de l’église visible dans la perspective du boulevard Malesherbes, avec une restitution des éléments disparus ou manquants ainsi que des maçonneries de pierre de taille et des sculptures. Le programme prévoit aussi de nettoyer les vitraux et de redorer la fonte de la grande rose centrale. Les décors en lave émaillée situés au-dessus des portes sous le porche vont aussi retrouver tout leur éclat.

« Nous assurons ainsi la transmission du patrimoine aux générations futures », souligne Laurence Fouqueray qui bénéficie dans le programme de ses travaux, d’une enveloppe de 80 M€ pour 24 chantiers d’églises lancés pendant la mandature d’Anne Hidalgo.

Le Parisien

Ce vendredi 3 novembre à midi avait lieu la bénédiction des nouvelles statues de la facade de l’église.

Un chef-d’oeuvre caché… dans une maison de retraite !

La Maison de retraite Marie-Thérèse, dans le 14e arrondissement, a été fondée par l’épouse de René de Châteaubriand pour accueillir les prêtres âgés des diocèses de Paris, Créteil, Nanterre et Saint-Denis. Mais il n’y a pas que des prêtres dans cette maison…

 

 

 

Deux femmes de président viennent voir la Patronne de la France

Mélania Trump et Brigitte Macron vont visiter cet après-midi Notre-Dame de Paris. Leur guide sera le P. Chauvet, recteur de la cathédrale, interrogé par La Vie.

Cette visite de Melania Trump montre naturellement que, pour les États-Unis, notre cathédrale est importante. Elle incarne l’Histoire de France, le lieu où l’on prie, où l’on rend grâce pour les joies, où l’on s’est rassemblé après les attentats qui ont ensanglanté notre pays. Les Américains sont plus religieux que nous. Pour eux, Notre-Dame est la patronne de la France. Le fait que Marie veille sur Paris et la France, cela leur parle vraiment.

Suite à l’attaque à Notre-Dame…

À la suite de l’agression d’un policier sur le parvis de Notre-Dame durant l’après-midi du mardi 6 juin, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, tient à remercier les forces de l’ordre, particulièrement exposées, qui veillent depuis des mois sur la sécurité des milliers de touristes et de fidèles qui entrent quotidiennement dans la cathédrale. Il salue tout spécialement le policier blessé et ses collègues de patrouille pour leur réaction. Il remercie également l’ensemble du personnel de la cathédrale qui a accompagné le confinement de près d’un millier de personnes dans la nef et les tours de Notre-Dame pendant plus de deux heures.

Pas de pèlerinage à Chartres pour les étudiants, mais une nuit blanche à Montmartre

Le traditionnel pèlerinage des étudiants d’Ile de France à Chartres n’aura pas lieu cette année. 

Cette année nous n’aurons pas de pèlerinage des étudiants vers Chartres, il a semblé nécessaire aux évêques de changer la proposition. En concertation avec le cardinal Vingt Trois et les évêques d’Ile-de-France, un autre projet est proposé, celui d’une marche vers Montmartre dans la nuit du 28 au 29 avril 2017.

Ce pèlerinage destiné aux 18-30 ans verra converger les différents groupes d’étudiants de Paris, et de certains diocèses d’Ile de France, après un enseignement donné par les aumôniers dans leurs lieux respectifs, vers ce sanctuaire consacré au Sacré Cœur et à l’adoration eucharistique. Après une soirée de louange, adoration et confession, en cette année d’élection une messe pour la France y sera célébrée par Mgr Jérôme Beau.

Paris : 175 jeunes ont demandé à recevoir le baptême

« Chaque jeune est appelé par l’archevêque, après lui avoir montré son nom (inscrit sur un carton), il reçoit une écharpe violette, signe de son désir de conversion.
Les communautés religieuses parisiennes porteront les jeunes dans la prière jusqu’au jour de leur baptême (mais aussi après).
Réunis dans le chœur, les jeunes catéchumènes sont invités par l’Archevêque à écouter les paroles du Credo récité par l’assemblée de baptisés avant de recevoir leur écharpe des mains des vicaires généraux (transmission de la foi reçue des apôtres en Église).

Pour en savoir plus sur la préparation au baptême des enfants et adolescents, rendez-vous dans notre rubrique sacrements ».

Voir l’album photo de lAppel en l’église Saint-Roch

Le cardinal Vingt-Trois hospitalisé

Cardinal Vingt-TroisLe cardinal Vingt-Trois a été hospitalisé samedi en raison d’une infection virale. Il ne pourra donc pas assurer ses engagements prévus dans les jours à venir.

Il prie notamment les catéchumènes et tous ceux qui les accompagnent d’excuser son absence samedi prochain lors de l’appel décisif et les assure qu’il sera en communion avec eux. Mgr Beau présidera la célébration du matin et Mgr Verny celle de l’après-midi.

Diocèse de Paris

Les églises orientales catholiques de Paris

capture« Le samedi 21 janvier prochain, l’Œuvre d’Orient, avec son groupe de jeunes Antiokia, mettra le patrimoine chrétien oriental à l’honneur. Cet événement sera l’occasion de partir à la découverte des neuf églises catholiques orientales de Paris qui ouvriront leurs portes au public, partageront les richesses spirituelle, culturelle et liturgique de leurs communautés ancestrales mais bien vivantes ».

Voir plus…

Paris fête sa sainte patronne

Geneviève soutenue par sa pieuse sollicitude veille sur la ville endormie, par Pierre Puvis de Chavannes, 1898, Panthéon (ex-église Ste-Geneviève)
Geneviève soutenue par sa pieuse sollicitude veille sur la ville endormie, par Pierre Puvis de Chavannes, 1898, Panthéon (ex-église Ste-Geneviève)

Les Parisiens fêtent aujourd’hui sainte Geneviève, patronne de la ville.

Du 3 au 11 janvier, à l’église St-Etienne-du-Mont où sont conservées les reliques de la sainte, une messe est célébrée chaque jour à 15h.

Geneviève est née vers 420, au village de Nanterre, de parents chrétiens, agriculteurs aisés. A 15 ans, elle obtint de l’évêque de Paris de se consacrer au Seigneur et reçut le voile des vierges. Elle avait une grande dévotion pour saint Denis et obtint la construction d’une basilique sur son tombeau. En 451, les armées d’Attila envahissent la France. Par sa prière, Geneviève persuade les Parisiens de ne pas fuir, car les Huns ne vont pas attaquer Paris. En effet, ils se dirigent vers Orléans et seront vaincus aux Champs Catalauniques. Geneviève est alors considérée comme la patronne et protectrice de Paris. Geneviève est souvent représentée en bergère, symboliquement elle guide son troupeau de Paris.

À partir de 481, Geneviève entretint de bonnes relations avec le roi Clovis et la reine Clotilde. Elle mourut vers 500. Clovis et Clotilde firent élever une église sur son tombeau, ce qui donna le nom à la colline “Mont sainte Geneviève”. Ses reliques étaient portées en procession lorsqu’un malheur menaçait Paris. Ses restes furent brûlés en place de Grève en 1793 par les révolutionnaires.

Et le 8 janvier, le diocèse de Nanterre organise un pèlerinage fluvial  la suite de Ste Geneviève.

La lettre du Pape à la maire de Paris

6455643_68b22c36-c219-11e6-92ce-2cd01abc5747-1_1000x625

Le Pape François a adressé à Anne Hidalgo le 13 décembre une lettre visant à la féliciter de son action en faveur des migrants dans la capitale. Cette lettre fait suite à la participation de la maire de Paris à un colloque organisé à Rome le 10 décembre par l’Académie Pontificale des Sciences sur l’accueil des migrants et à son entrevue avec le Pape à cette occasion. Le Pape remercie Anne Hidalgo pour sa participation au colloque, auquel étaient invités 70 maires de grandes villes, et l’encourage dans son action :

«Je sais vos initiatives, vos batailles personnelles et les obstacles que vous devez surmonter. C’est pourquoi je souhaite vous exprimer mon admiration et ma gratitude pour votre action avisée et votre persévérance en faveur de nos frères et soeurs réfugiés. Ma porte vous sera toujours ouverte»

La fin de la lettre appelle, comme François en a l’habitude, à le soutenir en retour par la prière ou – assez curieusement-

 » de penser à [lui] en bien et de [lui] envoyer une “onde positive” « 

Certains pourraient y voir une concession faite à un interlocuteur non croyant. Il est plus intéressant de resituer cette lettre dans le contexte des grands engagements de François tout au long de son pontificat. Elle est d’abord le témoignage d’une parole forte sur la crise des migrants, depuis Lampedusa jusqu’à sa demande d’accueillir une famille de réfugiés dans chaque paroisse. Elle est aussi la démonstration de la volonté de François de dialoguer avec le monde et avec les responsables politiques. Enfin, elle rappelle l’importance accordée par le souverain pontife aux villes comme acteurs essentiels de l’univers politique, en droite ligne de l’encyclique Laudato Si. L’affaire est à rapprocher des rencontres organisées par le Pape avec les maires en amont de la Cop 21, auxquelles avait participé Anne Hidalgo.

À l’école de la Parole !

Le diocèse de Paris présente le parcours EVEN dans une petite vidéo courte et bien faite. Initiée il y a dix ans par le P. Alexis Leproux, maintenant curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de la Salle dans le 15e, cette formation a déjà donné à des milliers de jeunes l’amour de l’Écriture et de la Tradition vivante et ancré celles-ci dans leur regard sur l’homme et la société ! Le parcours est désormais proposé dans presque toutes les grandes villes françaises et même à l’étranger…

capture-decran-2016-10-28-a-17-16-31