Quelques mots du pape pour les jeunes ! #Synod2018

Mgr Gobilliard a croisé le pape au synode et lui a demandé quelques mots pour les jeunes dans une interview-selfie 😉 ! Voici le résultat (dont vous n’oublierez pas d’activer les sous-titres si nécessaire).

 

Le Pape François, un homme de parole #coupdecœur

Recension par La Maison des Films :

Le spectateur sera saisi par les moments pris sur le vif dans lequel on voit le pape aller au devant de ses fidèles, parfois dans des circonstances tragiques, ou même face à des populations non catholiques qui pourtant attendent de lui des réponses et une sagesse universelle. Le film nous dépeint un souverain pontife à la hauteur de la charge, une figure inspirante et moderne portée par une foi si éclatante que nul ne saurait y demeurer insensible.

Point synode, point mode !

On ne parle pas assez de ces questions-là…

Non, il ne s’agit pas de comparer les mitres cette fois mais de regarder ce que tient le pape en main !

Alors ? Vous avez cru voir le pape avec un bâton routier scout ? Que nenni ! Il s’agit d’une férule spéciale « synode des jeunes », car offerte par des jeunes comme nous l’apprend l’agence i-media reprenant une autre dépêche : « Une férule en bois sculpté offerte par des jeunes Italiens a été utilisée par le pape François le 3 octobre 2018 pour la messe d’ouverture du synode sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’, a noté l’agence hispanophone  ACIprensa  le même jour. »

Le Synode des jeunes est ouvert !

Ou tout au moins le synode sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » ! Pour cette première journée, on peut noter l’émotion du pape François en accueillant, pour la première fois lors d’un synode, deux évêques chinois ainsi que ses deux prises de parole : son homélie et son discours d’ouverture.

« Le vœu du Pape en ce Synode est donc qu’à la croisée des rêves et espérances, les jeunes soient «stimulés et accompagnés» pour ne jamais cesser «de prophétiser».

Faisant ensuite allusion à la propre jeunesse des pères synodaux qui, pour beaucoup, eut lieu à la fin du Concile Vatican II au beau milieu des années 1960, le Pape a emprunté ces mots au poète romantique allemand, Friedrich Hölderlin (1770-1843): «que l’homme conserve ce qu’il a promis lorsqu’il était enfant». » (Lire l’homélie de la messe inaugurale

Pour le discours d’ouverture, le pape a donné sa définition du synode, indiqué quelques-uns de ses grands enjeux et a dit vouloir faire « ressusciter une aube d’espérance ». C’est à retrouver plus complètement par ici >>

La boucle d’un chapelet contre le diviseur

(Maria mit Jesuskind und Rosenkranz – Graduale von Grosz-St.-Martin, Dombibliothek Köln) 

Le pape François a appelé hier, fête des archanges Sts Michel, Gabriel et Raphaël, les catholiques à prier le chapelet tous les jours durant le mois d’octobre pour l’Eglise ! « Durant ce mois d’octobre, la Saint-Père demande à tous les fidèles un plus grand effort dans la prière personnelle et communautaire. Il nous invite à prier le Rosaire chaque jour, pour que la Vierge Marie aide l’Église en ces temps de crise, et à prier l’Archange Saint Michel afin qu’il la défende des attaques du démon. Selon la tradition spirituelle, Michel est le chef des armées célestes et le protecteur de l’Église (Ap 12, 7-9)

Le Pape François nous invite à conclure le Rosaire avec une des plus anciennes invocations à la Sainte Mère de Dieu, «Sub Tuum Praesidium», et avec la prière traditionnelle à Saint Michel, écrite par Léon XIII : «Sous l’abri de ta miséricorde, Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie. Amen Prière à l’Archange Saint Michel Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ; et vous, Prince de la Milice Céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. AMEN.» » 

L’intégrale du communiqué est à lire ici >>

Le Pape François, Un homme de parole

Déclaration de Wim Wenders

La manière dont le public français a été informé, ou plutôt désinformé, au sujet de mon film LE PAPE FRANÇOIS, UN HOMME DE PAROLE, touche à l’absurde. On a dit que le film avait été commandé, ou financé, ou même coréalisé par le Vatican. Rien n’est plus faux. Le contraire est vrai : il n’est pas possible d’être plus libre que je l’ai été. Le Vatican est resté complètement étranger au film, de la conception au montage définitif.

Lire la suite

Prière et jeûne

Remi de Maindreville, sj, et Marie-Caroline Bustarret dans Christus :

Le pape François invite tous les baptisés à un « exercice pénitentiel du jeûne et de la prière » de manière à engager « une conversion de l’agir ecclésial » qui puisse mettre fin aux abus et au cléricalisme qui les encourage. À première vue, cette proposition semble largement insuffisante pour beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté qui sont saisis par l’ampleur du mal gangrénant l’Église. Nous entendons d’ores et déjà des voix s’élever pour dire que ce n’est pas avec de belles paroles et des actes de piété que l’on va résoudre ce problème, car c’est aux racines du mal qu’il faut s’attaquer. Or, en dénonçant le cléricalisme, le pape François pointe les racines du mal et, en appelant à la prière et au jeûne, il propose, contre toute apparence, une piste d’action concrète. Pourquoi et comment ?

Au sujet de la crise dans l’Eglise…

Chez Radio Vatican :

Le Pape François, après avoir consulté le Conseil des cardinaux, a décidé de convoquer une réunion avec des présidents des conférences épiscopales de l’Église catholique sur le thème de la protection des mineurs. La réunion avec le Pape se tiendra du 21 au 24 février 2019.

 

Message de la Conférence des Evêques de France :

La crise que traverse l’Eglise catholique aujourd’hui, le profond désarroi dans lequel sont plongés beaucoup de fidèles et de clercs sont une invitation à travailler à la juste place de chacun. A la suite de l’appel du Pape maintes fois exprimé, nous invitons à travailler cette question de l’autorité partout où elle se pose dans l’Eglise. C’est ensemble – dans un souci de communion véritable – qu’il nous faut veiller à ce que tous exercent pleinement leur responsabilité.

Dans ces épreuves qui nous atteignent, nous évêques, avec force et humilité nous en appelons à la foi des uns et des autres. C’est le Christ qui est notre Roc. Il nous a promis qu’il ne nous ferait jamais défaut. Nous vous lançons cet appel : « Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous ».

 

Différents textes des évêques de France à retrouver sur cette page.

Lettre du Pape François au peuple de Dieu

« Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » (1 Cor 12,26). Le Pape François a rendu publique aujourd’hui une lettre adressée à l’ensemble du peuple de Dieu, en sept langues. Il y appelle tous les baptisés à mettre fin au cléricalisme et à toute forme de corruption spirituelle, sources des abus sexuels, de pouvoir et de conscience, qui ont fait et continuent de faire autant de mal. Il y exprime aussi la honte et la douleur qu’il ressent, après la récente publication du rapport sur les cas d’abus sexuels en Pennsylvanie.

C’est un texte qui nous convoque tous à une solidarité et une compassion effective avec les victimes, en particulier par la pénitence et le jeûne. Le texte est à lire en français ici.

Hier soir et aujourd’hui, le pape avec des jeunes

Le Pape François a participé hier soir 11 août à une veillée au Circo Massimo, avec des milliers de jeunes Italiens rassemblés à Rome dans le cadre d’un pèlerinage organisé pour préparer le Synode des jeunes. Le Saint-Père les a invités à oser faire des choix qui les engagent pour la vie, et à témoigner, jusque dans les espaces les plus marqués par la souffrance, de la victoire finale de la vie et de l’amour sur la mort, comme les disciples après la Résurrection du Christ. Voir l’article et son message par ici >>

Ce dimanche matin, il a continué à prier avec les jeunes en priant l’Angelus en présence de plus de 70000 jeunes Italiens !

 

Un jour d’anniversaire

Il y a 25 ans, le pape Jean-Paul II publiait l’encyclique Veritatis Splendor « sur quelques questions fondamentales de l’enseignement moral de l’Eglise », notamment sur les défis de la sécularisation.

Il y a 40 ans disparaissait le bienheureux Paul VI qui sera prochainement canonisé par le pape François.

Changement d’un article du catéchisme

« Peine de mort

2267. Pendant longtemps, le recours à la peine de mort de la part de l’autorité légitime, après un procès régulier, fut considéré comme une réponse adaptée a la gravité de certains délits, et un moyen acceptable, bien qu’extrême, pour la sauvegarde du bien commun.

Aujourd’hui on est de plus en plus conscient que la personne ne perd pas sa dignité, même après avoir commis des crimes très graves. En outre, s’est répandue une nouvelle compréhension du sens de sanctions pénales de la part de l’État. On a également mis au point des systèmes de détention plus efficaces pour garantir la sécurité à laquelle les citoyens ont droit, et qui n’enlèvent pas définitivement au coupable la possibilité de se repentir.

C’est pourquoi l’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que « la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle » et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde. »

Voir la lettre aux évêques expliquant ce changement

Nelson Mandela Day

« «Jésus nous invite à construire ensemble la civilisation de l’amour dans les situations qu’il nous arrive de vivre chaque jour». Le Pape François a dédié son tweet du jour à la mémoire de Nelson Mandela, à l’occasion de la Journée internationale organisée pour l’anniversaire du prix Nobel de la Paix, qui aurait eu 100 ans cette année. » Lire l’article de Vatican News à ce sujet >>

Conversion écologique et sauvegarde de la Création

Par Mahaut & Johannes Herrmann :

Ce que nous retenons surtout, ce sont les paroles d’encouragement à l’assemblée réunie dans la salle Clémentine. « Votre présence ici est le signe de votre engagement à mettre en œuvre des mesures concrètes pour sauver la planète et la vie qu’elle supporte », a-t-il déclaré. « J’exprime ma gratitude sincère pour vos efforts au service de la création et d’un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants. » Nous étions plus de quatre cents, et le Pape a tenu à prendre le temps nécessaire pour que chaque participant vienne le saluer et lui offre ce qui représentait sa propre action. La joie de la rencontre se lisait sur les visages de François, mais aussi de Delio Siticonatzi, de Joe Moeono-Kolio et de tous les écologistes rassemblés pour se fortifier dans leurs actions. C’est avec le souvenir du bonheur de ceux qui sont trop souvent oubliés que nous repartons de Rome, prêts à continuer à agir pour la conversion écologique et la sauvegarde de la Création.

Souverain Pontife et Chanoine du Latran

Xavier Patier nous dresse un petit panorama des liens entre l’Église et la France :

Cela fera bien des sujets de conversation entre le nouveau chanoine de Saint-Jean-de-Latran et le souverain pontife. Il en sortira l’espérance, car la France et l’Église du Christ n’ont pas fini leur histoire commune.

Le pape se prépare à la Coupe du monde de foot !

….Enfin, presque !

« Dans une lettre adressée vendredi au cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, le Pape François revient sur la valeur du sport dans la culture contemporaine, «dominée par l’individualisme et l’écart entre les jeunes générations et les plus anciens».

Un lieu d’unité et de rencontre

«Les sports sont une aire privilégiée dans laquelle les gens se rencontrent sans aucune distinction de race, de sexe, de religion ou d’idéologie», remarque le Pape François. C’est là que «nous pouvons expérimenter la joie de la compétition pour atteindre un but ensemble, en participant à une équipe, où le succès ou la défaite est partagée et surmontée». Ceci aide à rejeter l’idée de conquérir un objectif en se focalisant seulement sur nous-mêmes. »

Du coup, quelle équipe le pape soutiendra-t-il ? 😉

Vraie question mais vous pouvez surtout aller lire le résumé de la lettre du pape !

 

Au Chili : des vagues et un double tournant pour l’Eglise entière

La démission de l’épiscopat chilien n’en finit pas de faire des vagues. Marie-Lucile Kubacki revient sur cette affaire en cherchant à décrypter tous les enjeux de ce qu’elle appelle un « double tournant » : un article à lire dans La Vie !

Un extrait : « Avec lucidité, le pape y écrit que le renvoi des évêques dont la responsabilité a été établie est nécessaire mais « insuffisante ». Il fait notamment le lien entre l’abus de pouvoir et les abus sexuels, affirmant qu’à l’origine du scandale, il y a la tentation de l’institution de se croire meilleure que les autres : « Cette psychologie élitiste, écrit-il, finit par générer des dynamiques de division, de séparation, de “cercles fermés” qui conduisent à des spiritualités narcissiques et autoritaires où, au lieu d’évangéliser, l’important est de se sentir spécial, différent des autres, comme si ni Jésus Christ ni les autres ne comptaient vraiment. » Il ajoute : « Le messianisme, l’élitisme, le cléricalisme sont tous synonymes de perversion dans l’être ecclésial. » Cela signifie que, désormais, la désignation de responsables et de coupables ne suffit plus. C’est à tout un système qu’il s’agit de mettre fin. »

 

Deux impasses pour devenir saint

Deux falsifications de la sainteté selon le pape François dans Gaudete et Exsultate

Dans le deuxième chapitre, le Pape François dénonce deux ennemis de la sainteté : le gnosticisme et le pélagianisme, et leurs conséquences.

A lire et à méditer pour mieux les éviter.

Et découvrez le remède …

Le pape sur la croisette ???

Scoop ou presque ! C’est en tout cas Wim Wenders qui l’y a en quelque sorte amené en présentant au Festival en avant-première son documentaire consacré au pape François.

Extrait d’une interview à propos d’un tournage pas comme les autres :

« Vous avez réussi l’exploit d’amener le pape à Cannes…

WIM WENDERS. Il n’a pu venir aujourd’hui, parce que c’est dimanche (rires)… Mais j’ai amené sa parole.

Comment vous êtes-vous retrouvé à faire un film sur lui ?

Le ministre de la Communication du Vatican, qui est très cinéphile, m’a contacté pour savoir si cela m’intéresserait de réaliser un film sur le pape. Cela m’a étonné, mais j’ai accepté d’en discuter. On m’a dit que le Vatican m’ouvrirait ses archives sans interférer dans mon travail. C’était très excitant parce que, déjà, ce pape m’enthousiasmait. »

Lire la totalité de l’article du Parisien 

Le Pape vient (presque) en France !

En fait, il se rendra à Genève le 21 juin. Mais ce n’est qu’à quelques centaines de mètres de la frontière française !

Pendant cette journée, le Pape François participera à un temps de prière au siège du Conseil œcuménique des Eglises (COE). L’après-midi, le Saint-Père prononcera un discours devant le Conseil, à l’occasion des 70 ans de sa création. Le Pape achèvera cette journée à Genève en présidant la messe avec les catholiques suisses au Palais des expositions et des congrès de la ville. Son départ pour Rome est prévu à 20h locales.

Saint Joseph, un modèle pour les journalistes

Hier, à l’occasion de la saint Joseph, le Pape a reçu en audience quelque 400 employés du quotidien catholique italien l’Avvenire. En ce premier mai, François a invité ces travailleurs à s’inspirer de saint Joseph, dont les caractéristiques sont le reflet du style Dieu : faire silence pour entendre, se laisser interpeller, être le témoin d’une église qui ne regarde pas la réalité avec distance ou supériorité mais de l’intérieur, et annoncer avec passion et joie de l’Evangile de la miséricorde.

Lire la suite sur Vatican News.

Les propositions des jeunes du Frat au Pape

En réponse à l’appel du Pape François demandant aux jeunes du monde entier de faire entendre leur voix en vue du prochain synode des évêques qui se déroulera à Rome en octobre 2018 et ayant pour thème « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », les 10 000 jeunes présents au FRAT ont pu vivre une expérience synodale durant leur temps de Carrefours.
À l’issue de la célébration d’envoi, les jeunes ont souhaité adresser un message aux évêques afin qu’ils l’emportent avec eux à Rome.
Nous jeunes du FRAT, après cette expérience de Synode et après avoir voté sur les propositions que nous avions nous-mêmes formulées au cours des Carrefours, nous adressons au Pape François, à nos évêques d’Ile-de-France et à toute l’Église les idées suivantes.

Lire la suite

Un geste qui ne laisse pas de glace !

« C’est la fête des Georges, lundi 23 avril. Et donc celle du pape, dont le vrai nom est Jorge Bergoglio. Le souverain pontife a choisi de marquer le coup… en distribuant 3 000 glaces aux pauvres de la capitale italienne. Elles sont offertes aux personnes « qui sont accueillies chaque jour aux soupes populaires, dans les foyers et les structures de la capitale, gérés en grande partie par la Caritas », précise le Vatican dans un communiqué. »

Un geste plutôt rafraîchissant, non ?

Lire l’intégralité de l’article sur le site de France Info >>