Hier soir et aujourd’hui, le pape avec des jeunes

Le Pape François a participé hier soir 11 août à une veillée au Circo Massimo, avec des milliers de jeunes Italiens rassemblés à Rome dans le cadre d’un pèlerinage organisé pour préparer le Synode des jeunes. Le Saint-Père les a invités à oser faire des choix qui les engagent pour la vie, et à témoigner, jusque dans les espaces les plus marqués par la souffrance, de la victoire finale de la vie et de l’amour sur la mort, comme les disciples après la Résurrection du Christ. Voir l’article et son message par ici >>

Ce dimanche matin, il a continué à prier avec les jeunes en priant l’Angelus en présence de plus de 70000 jeunes Italiens !

 

Un jour d’anniversaire

Il y a 25 ans, le pape Jean-Paul II publiait l’encyclique Veritatis Splendor « sur quelques questions fondamentales de l’enseignement moral de l’Eglise », notamment sur les défis de la sécularisation.

Il y a 40 ans disparaissait le bienheureux Paul VI qui sera prochainement canonisé par le pape François.

Changement d’un article du catéchisme

« Peine de mort

2267. Pendant longtemps, le recours à la peine de mort de la part de l’autorité légitime, après un procès régulier, fut considéré comme une réponse adaptée a la gravité de certains délits, et un moyen acceptable, bien qu’extrême, pour la sauvegarde du bien commun.

Aujourd’hui on est de plus en plus conscient que la personne ne perd pas sa dignité, même après avoir commis des crimes très graves. En outre, s’est répandue une nouvelle compréhension du sens de sanctions pénales de la part de l’État. On a également mis au point des systèmes de détention plus efficaces pour garantir la sécurité à laquelle les citoyens ont droit, et qui n’enlèvent pas définitivement au coupable la possibilité de se repentir.

C’est pourquoi l’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que « la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle » et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde. »

Voir la lettre aux évêques expliquant ce changement

Nelson Mandela Day

« «Jésus nous invite à construire ensemble la civilisation de l’amour dans les situations qu’il nous arrive de vivre chaque jour». Le Pape François a dédié son tweet du jour à la mémoire de Nelson Mandela, à l’occasion de la Journée internationale organisée pour l’anniversaire du prix Nobel de la Paix, qui aurait eu 100 ans cette année. » Lire l’article de Vatican News à ce sujet >>

Conversion écologique et sauvegarde de la Création

Par Mahaut & Johannes Herrmann :

Ce que nous retenons surtout, ce sont les paroles d’encouragement à l’assemblée réunie dans la salle Clémentine. « Votre présence ici est le signe de votre engagement à mettre en œuvre des mesures concrètes pour sauver la planète et la vie qu’elle supporte », a-t-il déclaré. « J’exprime ma gratitude sincère pour vos efforts au service de la création et d’un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants. » Nous étions plus de quatre cents, et le Pape a tenu à prendre le temps nécessaire pour que chaque participant vienne le saluer et lui offre ce qui représentait sa propre action. La joie de la rencontre se lisait sur les visages de François, mais aussi de Delio Siticonatzi, de Joe Moeono-Kolio et de tous les écologistes rassemblés pour se fortifier dans leurs actions. C’est avec le souvenir du bonheur de ceux qui sont trop souvent oubliés que nous repartons de Rome, prêts à continuer à agir pour la conversion écologique et la sauvegarde de la Création.

Souverain Pontife et Chanoine du Latran

Xavier Patier nous dresse un petit panorama des liens entre l’Église et la France :

Cela fera bien des sujets de conversation entre le nouveau chanoine de Saint-Jean-de-Latran et le souverain pontife. Il en sortira l’espérance, car la France et l’Église du Christ n’ont pas fini leur histoire commune.

Le pape se prépare à la Coupe du monde de foot !

….Enfin, presque !

« Dans une lettre adressée vendredi au cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, le Pape François revient sur la valeur du sport dans la culture contemporaine, «dominée par l’individualisme et l’écart entre les jeunes générations et les plus anciens».

Un lieu d’unité et de rencontre

«Les sports sont une aire privilégiée dans laquelle les gens se rencontrent sans aucune distinction de race, de sexe, de religion ou d’idéologie», remarque le Pape François. C’est là que «nous pouvons expérimenter la joie de la compétition pour atteindre un but ensemble, en participant à une équipe, où le succès ou la défaite est partagée et surmontée». Ceci aide à rejeter l’idée de conquérir un objectif en se focalisant seulement sur nous-mêmes. »

Du coup, quelle équipe le pape soutiendra-t-il ? 😉

Vraie question mais vous pouvez surtout aller lire le résumé de la lettre du pape !

 

Au Chili : des vagues et un double tournant pour l’Eglise entière

La démission de l’épiscopat chilien n’en finit pas de faire des vagues. Marie-Lucile Kubacki revient sur cette affaire en cherchant à décrypter tous les enjeux de ce qu’elle appelle un « double tournant » : un article à lire dans La Vie !

Un extrait : « Avec lucidité, le pape y écrit que le renvoi des évêques dont la responsabilité a été établie est nécessaire mais « insuffisante ». Il fait notamment le lien entre l’abus de pouvoir et les abus sexuels, affirmant qu’à l’origine du scandale, il y a la tentation de l’institution de se croire meilleure que les autres : « Cette psychologie élitiste, écrit-il, finit par générer des dynamiques de division, de séparation, de “cercles fermés” qui conduisent à des spiritualités narcissiques et autoritaires où, au lieu d’évangéliser, l’important est de se sentir spécial, différent des autres, comme si ni Jésus Christ ni les autres ne comptaient vraiment. » Il ajoute : « Le messianisme, l’élitisme, le cléricalisme sont tous synonymes de perversion dans l’être ecclésial. » Cela signifie que, désormais, la désignation de responsables et de coupables ne suffit plus. C’est à tout un système qu’il s’agit de mettre fin. »

 

Deux impasses pour devenir saint

Deux falsifications de la sainteté selon le pape François dans Gaudete et Exsultate

Dans le deuxième chapitre, le Pape François dénonce deux ennemis de la sainteté : le gnosticisme et le pélagianisme, et leurs conséquences.

A lire et à méditer pour mieux les éviter.

Et découvrez le remède …

Le pape sur la croisette ???

Scoop ou presque ! C’est en tout cas Wim Wenders qui l’y a en quelque sorte amené en présentant au Festival en avant-première son documentaire consacré au pape François.

Extrait d’une interview à propos d’un tournage pas comme les autres :

« Vous avez réussi l’exploit d’amener le pape à Cannes…

WIM WENDERS. Il n’a pu venir aujourd’hui, parce que c’est dimanche (rires)… Mais j’ai amené sa parole.

Comment vous êtes-vous retrouvé à faire un film sur lui ?

Le ministre de la Communication du Vatican, qui est très cinéphile, m’a contacté pour savoir si cela m’intéresserait de réaliser un film sur le pape. Cela m’a étonné, mais j’ai accepté d’en discuter. On m’a dit que le Vatican m’ouvrirait ses archives sans interférer dans mon travail. C’était très excitant parce que, déjà, ce pape m’enthousiasmait. »

Lire la totalité de l’article du Parisien 

Le Pape vient (presque) en France !

En fait, il se rendra à Genève le 21 juin. Mais ce n’est qu’à quelques centaines de mètres de la frontière française !

Pendant cette journée, le Pape François participera à un temps de prière au siège du Conseil œcuménique des Eglises (COE). L’après-midi, le Saint-Père prononcera un discours devant le Conseil, à l’occasion des 70 ans de sa création. Le Pape achèvera cette journée à Genève en présidant la messe avec les catholiques suisses au Palais des expositions et des congrès de la ville. Son départ pour Rome est prévu à 20h locales.

Saint Joseph, un modèle pour les journalistes

Hier, à l’occasion de la saint Joseph, le Pape a reçu en audience quelque 400 employés du quotidien catholique italien l’Avvenire. En ce premier mai, François a invité ces travailleurs à s’inspirer de saint Joseph, dont les caractéristiques sont le reflet du style Dieu : faire silence pour entendre, se laisser interpeller, être le témoin d’une église qui ne regarde pas la réalité avec distance ou supériorité mais de l’intérieur, et annoncer avec passion et joie de l’Evangile de la miséricorde.

Lire la suite sur Vatican News.

Les propositions des jeunes du Frat au Pape

En réponse à l’appel du Pape François demandant aux jeunes du monde entier de faire entendre leur voix en vue du prochain synode des évêques qui se déroulera à Rome en octobre 2018 et ayant pour thème « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », les 10 000 jeunes présents au FRAT ont pu vivre une expérience synodale durant leur temps de Carrefours.
À l’issue de la célébration d’envoi, les jeunes ont souhaité adresser un message aux évêques afin qu’ils l’emportent avec eux à Rome.
Nous jeunes du FRAT, après cette expérience de Synode et après avoir voté sur les propositions que nous avions nous-mêmes formulées au cours des Carrefours, nous adressons au Pape François, à nos évêques d’Ile-de-France et à toute l’Église les idées suivantes.

Lire la suite

Un geste qui ne laisse pas de glace !

« C’est la fête des Georges, lundi 23 avril. Et donc celle du pape, dont le vrai nom est Jorge Bergoglio. Le souverain pontife a choisi de marquer le coup… en distribuant 3 000 glaces aux pauvres de la capitale italienne. Elles sont offertes aux personnes « qui sont accueillies chaque jour aux soupes populaires, dans les foyers et les structures de la capitale, gérés en grande partie par la Caritas », précise le Vatican dans un communiqué. »

Un geste plutôt rafraîchissant, non ?

Lire l’intégralité de l’article sur le site de France Info >> 

Après le synode des jeunes, un synode pour l’Amazonie

Le 12 avril ont été ouverts les travaux pour le pré-synode sur l’Amazonie. Le synode en tant que tel ara lieu en octobre 2019.

C’est là un des signes supplémentaires de l’attention portée par le Vatican et le Pape François à la défense des peuples autochtones, pour leur accès à la terre et à un mode de vie digne.

Comme le rapporte Radio Vatican,

Lors d’un colloque sur la protection des peuples autochtones en Amazonie au siège de l’Onu, le philippin Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à New York, est monté à la barre [ce jeudi 19 avril] pour défendre les droits et la dignité de ces indigènes d’Amérique latine.

Une attention pour les peuples d’Amazonie déjà manifestées maintes fois par le Pape lors de ses récentes visites en Amérique du Sud et inscrite dans son encyclique Laudato Si.

Evangélisation de fauteuil

Révez pas, évangéliser depuis son fauteuil, ça ne marche pas !

Commentant hier la première lecture (Ac 8, 26-40) où Philippe est poussé à se mettre en marche par l’ange du Seigneur, le pape a souligné que si les persécutions ont dispersé les disciples, cependant elles leur ont permis « d’aller au-delà ». « Comme le fait le vent avec les graines des plantes, il les transporte et les sème, c’est ce qui est arrivé ici : ils sont allés plus loin, avec la semence de la Parole, et ils ont semé la Parole de Dieu… Ce passage des Actes des apôtres est d’une grande beauté… C’est un vrai traité d’évangélisation. Ainsi évangélise le Seigneur. Ainsi annonce le Seigneur. Le Seigneur veut que nous évangélisions ainsi. » Dans la première lecture en effet, l’Esprit Saint appelle : « “Lève-toi et va’”. Lève-toi et va à cet endroit. Il n’existe pas d’évangélisation “de fauteuil”. “Lève-toi et va’”. En sortie, toujours. “Va”. En mouvement. Va là où tu dois dire la Parole. »

Lire la suite

[Gaudete et exsultate] Il ne s’agit pas d’une invention d’un Pape ou d’un délire passager

« 102. On entend fréquemment que, face au relativisme et aux défaillances du monde actuel, la situation des migrants, par exemple, serait un problème mineur. Certains catholiques affirment que c’est un sujet secondaire à côté des questions “sérieuses” de la bioéthique. Qu’un homme politique préoccupé par ses succès dise une telle chose, on peut arriver à la comprendre ; mais pas un chrétienLire la suite

Pensée du jour

Nous avons pour le combat les armes puissantes que le Seigneur nous donne : la foi qui s’exprime dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, la célébration de la Messe, l’adoration eucharistique, la réconciliation sacramentelle, les œuvres de charité, la vie communautaire et l’engagement missionnaire.

Pape François, Gaudete et exsultate

Pensée du jour

Nous ne discernons pas pour découvrir ce que nous pouvons tirer de cette vie, mais pour reconnaître comment nous pouvons mieux accomplir cette mission qui nous a été confiée dans le Baptême, et cela implique que nous soyons disposés à des renoncements jusqu’à tout donner.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Pensée du jour

La vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du diable et annoncer l’Évangile. Cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie.

Pape François, Gaudete et Exsultate

[Gaudete et exultate] Être saints sur internet

« Les chrétiens aussi peuvent faire partie des réseaux de violence verbale sur Internet et à travers les différents forums ou espaces d’échange digital. Même dans des milieux catholiques, on peut dépasser les limites, on a coutume de banaliser la diffamation et la calomnie, et toute éthique ainsi que tout respect de la renommée d’autrui semblent évacués. Ainsi se produit un dangereux dualisme, car sur ces réseaux on dit des choses qui ne seraient pas tolérables dans la vie publique, et on cherche à compenser ses propres insatisfactions en faisant déferler avec furie les désirs de vengeance. Il est significatif que parfois, en prétendant défendre d’autres commandements, on ignore complètement le huitième : ‘‘Ne pas porter de faux témoignage ni mentir’’, et on détruit l’image de l’autre sans pitié. (§ 115). »

Pensée du jour

On ne peut pas non plus prétendre définir là où Dieu ne se trouve pas, car Il est présent mystérieusement dans la vie de toute personne, Il est dans la vie de chacun comme Il veut, et nous ne pouvons pas le nier par nos supposées certitudes. Même quand l’existence d’une personne a été un désastre, même quand nous la voyons détruite par les vices et les addictions, Dieu est dans sa vie. Si nous nous laissons guider par l’Esprit plus que par nos raisonnements, nous pouvons et nous devons chercher le Seigneur dans toute vie humaine.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Plateau pour sainteté…

Présentation de l’exhortation apostolique du Pape François Gaudete et Exsultate avec Sœur Nathalie Becquart, Xavière, directrice du Service national pour Évangélisation des jeunes et des vocations (CEF), le Père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris et Raphaël Cornu-Thénard, président d’Anuncio et initiateur du Congrès Mission.

Père Potez : « Être pleinement homme, être pleinement soi-même, c’est être saint. Et c’est urgent ! »

Dans la joie et l’allégresse !

« Soyez dans la joie et l’allégresse » : c’est le nom de l’exhortation apostolique que le Pape François a publié aujourd’hui. Il nous parle de la sainteté, et il nous prévient d’entrée :
Il ne faut pas s’attendre, ici, à un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions […] ou avec des analyses […] Mon humble objectif, c’est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités. En effet, le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour ».

Lire la suite