Irak : Les derniers premiers chrétiens

« Désormais, ceux qui ont choisi de rentrer tentent de ramener la vie dans les localités comme dans les lieux de culte. Ils luttent pied à pied pour reconstruire leur foyer et se bâtir un avenir auquel beaucoup ne croient plus. Ils étaient un million et demi en 2003, ils ne sont plus que 250 000 aujourd’hui et l’exode vers une nouvelle terre promise en Europe ou aux États-Unis se poursuit. Le CSCO (Comité de soutien aux chrétiens d’Orient), une association belge créée en juin 2014 et qui regroupe toutes les Églises orientales représentées en Belgique, tâche de leur venir en aide pour faire en sorte que les descendants des premiers chrétiens ne soient pas les derniers sur la terre d’Irak ».

Voir la vidéo sur parismatch.be

Retour au monastère

captureDevant l’autel détruit, le père Charbel Issou écarte les bras, paumes vers le ciel, et entame sa prière devant une pieuse assemblée de combattants irakiens, kalachnikov en bandoulière. Ils prient : ‘Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne…’ Sur un mur, ils peuvent voir en face d’eux, un graffiti qui proclame en lettres noires: ‘Allahu Akbar’ « .

Voir plus dans Le Figaro…