Bôn’ané, bôn’santé, amouréréussite, fwa en JéziKri

Les vœux musclés de Mgr Macaire, archevêque en Martinique :

Inutile de souhaiter à tout va « bôn’ané bôn’santé, amouréréussite, fwa en JéziKri » car nous savons bien que l’année ne sera bonne ni pour les riches, ni pour les bien-portants, ni pour ceux qui réussiront, ni même pour les amoureux ou les croyants, s’il n’y a pas, dans notre pays, davantage de fraternité, de bonté, de vérité, de pardon, de douceur, de solidarité, de guérison, sans parler du souci du Bien-Commun, de la prière, du silence, de l’écoute, de la générosité, ou encore de la chasteté, de la politesse et de la bienveillance.

Lire la suite

Quatre évêques français pour le Synode sur les jeunes

Le Pape François a nommé quatre évêques français comme délégués au Synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

  • Mgr Laurent PERCEROU, évêque de Moulins et Président du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes ;
  • Mgr David MACAIRE, archevêque de Fort-de-France ;
  • Mgr Bertrand LACOMBE, évêque auxiliaire de Bordeaux et membre du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes ;
  • Mgr Emmanuel GOBILLIARD, évêque auxiliaire de Lyon et membre du Comité Études et Projets.

De la bassesse à la sainteté

Lettre de Monseigneur Macaire, archevêque de Martinique, à propos de la ‘triste réputation des hommes antillais’ :

En posant un juste regard de confiance, notre société ne doit-elle pas apprendre à donner une chance à ces garçons blessés par leurs fautes et leur enseigner comment se relever ? Nous verrons peut-être jaillir enfin une nouvelle génération de pères, d’époux et de fils qui auront appris, grâce à leur faiblesse, à être forts.

Mi sé nonm lan !

Un bec archiépiscopal cloué

Mgr Macaire revient sur la manière dont une de ses jeunes ouailles lui a cloué le bec

Dans la réponse de cette jeune fille, une triste réalité déchire mon cœur de pasteur, une vraie claque pour notre communauté : ainsi, après sept ans d’instruction chrétienne dans le même groupe et à la veille de leur confirmation, ni Matilde, ni Jérôme, ni les autres (beaucoup d’autres) n’ont fait l’expérience d’une fraternité solidaire dans le Christ. […]

L’essentiel, me disais-je, c’est qu’ils soient vraiment frères et sœurs en Jésus… Et voilà que Matilde, avec son « mais il a ses amis ! », me clouait le bec… un bec épiscopal et même archiépiscopal !

Conserver à la vie sa valeur suprême

Un évêque cite Simone Veil, et avec un V, pas un W ! Il s’agit de Mgr David Macaire, et certes la phrase sonne bien : Conserver à la vie sa valeur suprême.

« ‘Nous n’avions pas le choix’. C’est par cette phrase terrible qu’un jeune couple voulut m’expliquer pourquoi il avait choisi d’interrompre une grossesse… Si les mots ont un sens, que veut dire cette phrase ? Mme Veil ne disait-elle pas en 1974 que ‘cela restera toujours un drame’ !? Ne pas avoir le choix c’est être contraint !? Mais alors qui a contraint ce couple ? N’était-il pas libre ? … en Martinique 170 ans après l’esclavage !? »

 

Nous serons prophètes en Église ou nous ne serons rien !

« Nous allons nous lever comme un peuple de prophètes parce que notre Grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ a un projet que notre Église doit porter en ce monde. Nous serons prophètes en Église ou nous ne serons rien !
J’appelle en particulier à l’engagement et à l’action les jeunes Catholiques : voulez-vous être prophètes ? Voulez-vous montrer Jésus en Martinique et au-delà : être des hommes et des femmes selon le cœur de Dieu, construire personnellement et en Eglise de vraies familles chrétiennes, faire (re)vivre la solidarité communautaire qui était la richesse de nos grands-parents, témoigner auprès des jeunes de l’Espérance qui déplace les montagnes, travailler dur pour exploiter vous-mêmes les potentialités de notre terroir et redonner la foi à tous les baptisés qui attendent de retrouver leur vocation de Fils de Lumière ? »

+ Fr David Macaire

La Solitude Mortelle

J’étais malade, tu m’as visité, Mt 25,36

Capture« Et si, au contraire, ceux qui luttent entre la vie et la mort, ceux qui tiennent malgré une santé décadente ou un handicap humiliant, étaient, bien plus que les soirées et les fêtes, l’antidote durable à nos angoisses mortifères ? Lors de mes visites pastorales, j’ai l’occasion de visiter, à domicile ou dans des centres, des dizaines de personnes souffrantes et diminuées par l’âge ou la maladie… Vous ne devinerez jamais à quel point elles sont pour moi une recharge d’énergie et de vie. Rien n’est plus vivifiant que quelqu’un qui ne gaspille pas son peu de santé, mais le mobilise pour aimer, vivre… et finalement montrer Jésus ».

Mgr David Macaire, dans Église Catholique en Martinique

Montrer Jésus partout !

capture

Je confie cette démarche à la Vierge Marie, Mère de l’Église et Notre-Dame de la Délivrance. À son intercession, je suis persuadé que la Divine Providence a déjà désigné tous les serviteurs de ces chantiers et mis en place tous les moyens logistiques et matériels nécessaires. Déjà, à tous, Maman Marie redit : « Faites tout ce qu’Il vous dira ».Je sais aussi que l’ennemi ne manquera pas de mettre des bâtons dans nos roues (ses « bâtons » favoris étant la division, la jalousie, le découragement, la peur, la procrastination, la critique…), mais je sais aussi que, le cas échéant, Elle saura dire à son Fils : « Ils n’ont plus de vin ».
Alors : « Même pas peur ! »
OUI, n’ayons pas peur !
Au contraire, redisons : « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime, je… ! »
En avant pour ECCLESIA’M 2020 !
Montre Jésus !

+ David Macaire
Archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France

Voir plus…