De la bassesse à la sainteté

Lettre de Monseigneur Macaire, archevêque de Martinique, à propos de la ‘triste réputation des hommes antillais’ :

En posant un juste regard de confiance, notre société ne doit-elle pas apprendre à donner une chance à ces garçons blessés par leurs fautes et leur enseigner comment se relever ? Nous verrons peut-être jaillir enfin une nouvelle génération de pères, d’époux et de fils qui auront appris, grâce à leur faiblesse, à être forts.

Mi sé nonm lan !

Montrer Jésus partout !

capture

Je confie cette démarche à la Vierge Marie, Mère de l’Église et Notre-Dame de la Délivrance. À son intercession, je suis persuadé que la Divine Providence a déjà désigné tous les serviteurs de ces chantiers et mis en place tous les moyens logistiques et matériels nécessaires. Déjà, à tous, Maman Marie redit : « Faites tout ce qu’Il vous dira ».Je sais aussi que l’ennemi ne manquera pas de mettre des bâtons dans nos roues (ses « bâtons » favoris étant la division, la jalousie, le découragement, la peur, la procrastination, la critique…), mais je sais aussi que, le cas échéant, Elle saura dire à son Fils : « Ils n’ont plus de vin ».
Alors : « Même pas peur ! »
OUI, n’ayons pas peur !
Au contraire, redisons : « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime, je… ! »
En avant pour ECCLESIA’M 2020 !
Montre Jésus !

+ David Macaire
Archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France

Voir plus…