À quoi servent les universités catholiques ?

Les universités catholiques ont du pain sur la planche, à en croire le récent discours du Pape François à la conférence des universités catholiques, le 4 novembre dernier. L’occasion d’insister sur l’importance de former des esprits critiques et d’encourager les universités dans leur travail de réflexion sur les migrations et d’action auprès des migrants. « Depuis un peu moins d’un siècle, la Fédération internationale des universités catholiques, avec la devise Sciat ut serviat, se propose de promouvoir la formation catholique au niveau supérieur, en se servant de la grande richesse qui dérive de la rencontre de tant de réalités universitaires différentes. Un aspect essentiel de cette formation vise la responsabilité sociale, pour la construction d’un monde plus juste et plus humain ».

Lire le discours du pape dans La Croix

Mugabe, Vie et destitution d’un dictateur

« Robert Mugabe n’a pas échappé à la règle : en Afrique comme ailleurs, les dictateurs ne sont pas éternels. Avant d’être le vieil homme risible et pathétique qu’il était devenu ces dernières années, avant d’être le dictateur redoutable et peu fréquentable de ces trente dernières années, Robert Mugabe a été un héros à l’égal de Nelson Mandela, un espoir et un mythe auquel le monde a voulu croire. Tout a commencé dans une mission catholique de la Rhodésie du Sud, alors colonie britannique, où il est né en 1924. En ces temps coloniaux, il n’était pas bon d’être un Noir dans l’Afrique de Sa Gracieuse Majesté… »

Laurent Larcher dans La Croix

Un être humain réconcilié avec ses pairs, avec la création et avec Dieu

« Le 20 octobre 2017, le père Arturo Sosa, supérieur général des jésuites, est longuement intervenu au congrès international des délégués à l’éducation de la Compagnie de Jésus, le Jesedu-Rio2017. L’événement, organisé par la fédération latino-américaine de l’ordre et l’association brésilienne des collèges jésuites sous l’intitulé : L’éducation dans la Compagnie : une pédagogie au service de la formation d’un être humain réconcilié avec ses pairs, avec la création et avec Dieu, s’est tenu à Rio de Janeiro du 16 au 20 octobre ».

Lire dans La Croix

 

Halte au feu !

« On aurait pu s’amuser à observer – de loin – cette joute entre figures de la vie publique parisienne. Comme une pittoresque empoignade de cour d’école entre, d’un côté, le camp Charlie Hebdo et, de l’autre, le camp Mediapart. Sauf que le sujet sur lequel ils s’affrontent est très grave. Sauf que les mots échangés depuis quelques jours comme des obus de mortier ne cessent de grossir ».

Guillaume Goubert, dans La Croix

Des nouvelles des séminaires…

« La France compte actuellement 32 séminaires et maisons de formation, plus trois maisons à Bruxelles et le séminaire français de Rome, a rappelé le père Jean-Luc Garin, supérieur du séminaire de Lille et président du conseil national des grands séminaires. Il y a par ailleurs 152 jeunes en propédeutique – l’année de discernement préalable à l’entrée au séminaire proprement dit –, répartis dans les 14 lieux dédiés ».

Gauthier Vaillant dans La Croix

Le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie

« Marine Barnérias, 23 ans, respire la joie de vivre et la simplicité. Cette jeune femme menue, qui semble à peine sortie de l’enfance, a crapahuté seule à travers trois pays, la Nouvelle-Zélande, la Birmanie et la Mongolie. Elle a parcouru 11 300 km en huit mois, un sac de 23 kg sur le dos. Mais le plus lourd à porter, c’était sa maladie, une sclérose en plaques (SEP), diagnostiquée quelques mois plus tôt.

Au fil du périple, de ses rencontres, Marine a appris à mieux se connaître, à se délester du superflu, à apprivoiser sa maladie. Elle en témoigne dans un livre sous-titré Le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie.

Livre présenté dans La Croix

Les espoirs perdus de l’éveil de la Somalie

« Avec au moins 276 morts et plus de 300 blessés, l’attentat perpétré samedi 14 octobre à Mogadiscio est le plus meurtrier de l’histoire de la Somalie.

Après l’élection d’un nouveau président, en février, la communauté internationale affichait pourtant un certain optimisme pour ce pays confronté aux groupes armés islamistes ».

Laurent Larcher dans La Croix

L’oubli de ce que nous sommes

« Mieux vaudrait que, au lieu d’espérer que l’État « déradicalise » pour notre compte les criminels religieux, nous nous radicalisions nous-mêmes, selon la ligne de nos principes, en nous souvenant que nous avons été enjoints de juger l’arbre à ses fruits. Les nôtres, liberté de conscience, liberté face à l’appel de Dieu pour ceux qui y croient, liberté dans la création d’une société plus juste pour ceux qui n’y croient pas, ne peuvent être comparés aux fruits de mort du satanisme islamique ».

François Sureau dans La Croix

Je travaille à l’agriculture de demain, et ça me plaît

« ‘Au lieu de contraindre la nature pour produire – puis de compenser par des intrants les déséquilibres engendrés, comme on le fait depuis des décennies –, on s’appuie au contraire sur les écosystèmes pour qu’ils travaillent pour nous’, résume l’entrepreneur en soulevant une motte de terre dans laquelle s’agitent de gros vers de terre : ‘Mes auxiliaires, les voilà ! Ce système marche parce que le sol, que l’on préserve et que l’on entretient, est ultra-vivant. Mieux, les rendements ne cessent d’augmenter, alors que le modèle conventionnel et ses sols éreintés se heurtent aujourd’hui à un plafond en termes de productivité' ».

Lire sur la-croix.com

 

Arvo Pärt, lauréat du prix Ratzinger 2017

@Kaupo Kikkas

La musique contemporaine peut rivaliser avec nos grands compositeurs du passé ! Peut-être particulièrement dans la musique religieuse qui vise aujourd’hui autant qu’hier à nous faire accéder à l’ineffable. D’Arvo Pärt, écoutez notamment ses Sieben Magnificat-Antiphonen, son Lamentate, son Miserere

« Né en 1935 à Paide (Estonie), Arvo Pärt est un musicien orthodoxe contemporain, spécialisé dans la musique sacrée et associé au mouvement minimaliste. Docteur honoris causa de l’Institut pontifical de musique sacrée, il a eu l’occasion, pour les soixante ans de sacerdoce de Benoît XVI, d’exécuter devant lui son Notre Père. Il est, depuis 2011, membre du Conseil pontifical pour la culture« .

Nicolas Senèze, dans La Croix

 

 

Nous avons jugé ces hommes, et c’est à présent notre silence qui nous juge

« En 1923, Albert Londres décide d’enquêter sur les pénitenciers de la Guyane. Ses articles pour Le Petit Parisien seront réunis plus tard dans un livre intitulé Au bagne, dont la lecture reste saisissante plus de soixante ans après que le bagne a disparu. Nous découvrons que nos ascendants se sont, à quelques grandes voix près, accommodés du chemin de la pourriture.

Il nous est interdit de nous croire meilleurs. Lire la suite

La haine ne doit pas anéantir nos cœurs

La Croix : « Comment résister à la peur ? »

Mgr Éric de Moulins-Beaufort : « Pendant cette attaque, il y a eu une belle discipline collective dans l’assistance. Tout le monde a gardé son calme et sa dignité. Les gens sont restés unis. C’est une manière de résister à la peur. L’humanité est faite pour vivre en communion et il faut à tout prix l’entretenir, même si nous sommes conscients que nous vivons dans un monde compliqué. La haine ne doit pas anéantir nos cœurs. Rester unis et solidaires peut nous aider à faire face à ce genre d’événements ».

Lire plus sur la-croix.com

Il nous faut répondre à cela, et continuer à vivre

Manchester

Les innombrables personnes qui se pressent ici côtoient les caméras du monde entier. Au bout de la place, à l’église Sainte-Anne, Nigel Ashworth, le recteur, a le visage de ceux qui ont peu dormi.

Il raconte les centaines de visiteurs éprouvés, les embrassades, les paroles de réconfort. Dans un office célébré dimanche 28 mai, diffusé par la BBC, le prêtre anglican résume en quelques mots le sentiment qui domine dans la ville du nord de l’Angleterre : ‘Dans les messages que nous avons reçus, une question cruciale revient à de très nombreuses reprises : Pourquoi ?’

Le recteur n’a évidemment pas de réponse, même s’il insiste pour dire que ‘Dieu prend cette interrogation au sérieux’. ‘Nous préférerions que tout cela ne se soit jamais passé. Mais c’est arrivé et désormais, il nous faut répondre à cela, et continuer à vivre' ».

Loup Besmond de Senneville sur la-croix.com

Nous ne sommes plus tout à fait libres et maîtres chez nous

« Certes, les moteurs de recherche comme Google ou Facebook avaient déjà accès à certaines de nos données, mais cette fois l’intrusion est beaucoup plus globale au point de concerner l’adresse, la composition de la famille, les coordonnées bancaires, les programmes regardés à la télévision et tout le reste ! Bref, notre profil est établi et précisé chaque jour. Les démarcheurs les utiliseront à bon escient. L’important dans cette affaire c’est qu’elle démontre que nous ne sommes plus tout à fait libres et maîtres chez nous ».

Jean-François Mattei dans La Croix

Un jésuite enlevé au Nigeria

« Un jésuite nigérian, le Père Samuel Okwuidegbe a été enlevé, mardi 18 avril, au Nigeria, sur une route reliant les villes de Benin City et Onitsha, au sud du pays, a appris La Croix.

Directeur d’un centre spirituel où il vit avec trois autres confrères, le prêtre âgé de 50 ans allait prêcher une retraite dans la ville voisine, située à 150 kilomètres. Sa voiture a été retrouvée par la police, qui poursuit les recherches pour le retrouver ».

Lire plus sur La Croix

La laïcité menacée ?

« Surprenante polémique dans la ville de Bourgoin-Jallieu (Isère). Pour répondre à l’augmentation du nombre d’électeurs dans cette ville, la mairie a décidé d’installer trois bureaux de vote pour les élections présidentielles dans le gymnase d’un collège privé catholique. Il n’en fallait pas plus pour susciter le courroux du Comité 1905 Auvergne Rhône-Alpes.

Dans une lettre datée du 21 mars, le Comité 1905 interpelle le maire de Bourgoin-Jallieu au sujet de ce bureau de vote. ‘Notre République laïque n’a-t-elle pas suffisamment de locaux pour devoir utiliser des locaux confessionnels ?’, interroge l’association. ‘Demander à des athées ou des agnostiques, à des croyants d’autres religions (…) de se rendre dans un établissement catholique pour aller voter, est-ce une image acceptable de nos institutions ?' ».

Lire plus dans La Croix

Devoir mourir au nom de son autonomie

« Après une loi autorisant le suicide médicalement assisté en Californie, l’assurance de Stephanie Packer, atteinte d’une sclérodermie, refuse la prise en charge d’une nouvelle chimiothérapie car son pronostic médical estimé est inférieur ou égal à six mois, mais propose de lui rembourser son suicide. Ses médecins protestent, en vain. Or cette femme n’est pas du tout isolée. La situation des personnes âgées aux Pays-Bas prend le même chemin… »

Marie-Jo Thiel dans La Croix

Au théâtre avec Teilhard de Chardin

Capture« Dans L’Esprit-Matière, Jean Quercy, coauteur avec André Daleux de cette pièce ambitieuse, admire en Teilhard l’homme de dialogue qui entreprit de réconcilier deux mondes apparemment antagonistes : la science et la foi ».

L’Esprit-Matière, Dialogue entre une femme médecin et son patient condamné. Théâtre de Nesle à Paris, le mardi à 19 heures, jusqu’au 25 avril, les samedis 1er, 22 et 29 avril à 15 heures.

Le désir d’être celui qui s’arrête

Capture« L’actualité fait ces jours-ci naître en moi le désir d’être celui qui s’arrête, comme dans le fragment de Pascal : « Quand tous vont vers le débordement, nul n’y semble aller. Celui qui s’arrête fait remarquer le débordement des autres, comme un point fixe. »

L’élection présidentielle voit se former, se déformer, se reformer sans cesse des masses de passions mauvaises, qui sont peut-être à l’esprit collectif ce que la boule d’Ignace de Loyola, obsédante à Manrèse, fut à sa vie personnelle ».

François Sureau, dans La Croix

Mes trois papes…

Capture« S’exprimant, mercredi 25 janvier, en ouverture des Journées Saint-François de Sales, rassemblement annuel de la presse chrétienne à Annecy (Haute-Savoie), le P. Federico Lombardi est revenu sur son expérience de communicant auprès des papes Jean-Paul II, Benoît XVI et François ».

Lire dans La Croix

Le serviteur inutile du pape François

capture« Guzmán Carriquiry a bien conscience des résistances de certains et de l’anxiété provoquée par les changements. ‘Quelquefois, ils disent que le pape est dur, admet-il, mais c’est bon d’être interpellé sur son style, le contenu ou le but de son service ; cela aide à être vraiment un serviteur inutile' ».

Lire plus dans La Croix

Comment se pardonner après un avortement ?

capture« Rien de magique, ni d’immédiat. Une retraite spirituelle n’a pas suffi. Pas plus que le sacrement de réconciliation. Pour chacune d’elles, il a fallu un long chemin de travail intérieur. ‘Ce n’est pas guéri totalement, cela ne le sera jamais’, dit Natacha, confiant en parler encore avec son psy, vingt ans après.

Lire dans La Croix

Alep vu d’un Mariste

capture« Il reste encore à déminer. Une dizaine d’enfants ont tenté de jouer dans un jardin public. Une mine a eu raison de leur vie… Il faut éviter certaines zones où il y avait des combats.

Les quartiers de l’ouest de la ville continuent à recevoir leur lot quotidien de roquettes, d’obus de mortiers et de missiles. La mort continue à faire des ravages ».

Lire dans La Croix la lettre du frère Georges Sabe

Après Alep, la guerre se poursuit en Syrie

capture« Émiettés dans plusieurs bastions, les opposants à Damas – eux-mêmes divisés et estimés à environ 100 000 combattants sur l’ensemble du territoire – sont affaiblis, mais pas vaincus. Ils tiennent encore plusieurs poches, dont la plus importante est celle d’Idlib, dans le nord-ouest du pays et au sud-ouest d’Alep, à la frontière Turque ».

Article suivi d’un extrait d’une lettre envoyée le 13 décembre par la communauté mariste d’Alep : ‘Quel regard sur celui qu’on soupçonne d’avoir été notre ennemi ?’

Par Laurent Larcher dans La Croix

Les élites portent une lourde responsabilité…

capture

« Nous vivons donc une profonde crise de sens, une forme de sidération. Et pourtant, les éclaireurs n’ont pas manqué, à commencer par le club de Rome (NDLR : dès 1970, dans un rapport, ce groupe d’experts internationaux avait pensé le développement durable et les nécessaires limites à la croissance).

Malheureusement, nos élites, politiques et intellectuelles, n’ont pour la plupart ni le courage, ni la lucidité de s’ouvrir à la créativité à l’œuvre dans la société, de changer de logiciel, préférant entretenir des divisions factices pour mieux exister… Regardez les débats actuels. À droite comme à gauche, les élites portent à mon sens une lourde responsabilité ».

Nicolas Hulot dans La Croix…

14 étapes du Jubilé de la Miséricorde

capture

. 8 décembre 2015 : Ouverture de la Porte du Jubilé
. 17 janvier : La croix des migrants à Saint-Pierre
. 4 mars : Marathon de la confession
. 25 mars : Jubilé du Puy-en-Velay
. 31 mars : Congrès européen de la miséricorde
. 2 juin : Méditations du pape pour les prêtres
. 16 juin : Jubilé du cirque
. 4 juillet : Les prêtres de France à Lourdes
. 12 août : Le pape rencontre d’anciennes prostituées
. 11 septembre : Sanctuaire de la Divine Miséricorde
. 25 septembre : Jubilé des catéchistes
. 3 novembre : Symposium inter-religieux
. 5 novembre : Jubilé des prisonniers
. 11 novembre : Les sans-abri au Vatican
. 20 novembre : Fermeture de la Porte du Jubilé

Voir plus dans La Croix…

 

Miséricorde en prison

capture

« ‘C’est une mise à nu terrible’, explique Jean-Marie Claeys, diacre et aumônier régional de prison en Auvergne Rhône-Alpes. ‘Toutes les zones d’ombre de l’âme humaine sont révélées, il y a une perte de dignité extrême’, ajoute-t-il. Rien ne peut être caché, y compris sa propre intimité. ‘Sans compter le poids de la faute, le poids de la culpabilité, les remords, le jugement des autres. La perte, aussi, de son travail, de sa femme, de ses enfants…’ Ce choc carcéral est à l’origine, souvent, de suicides, et fait naître des sentiments de haine et de vengeance ».

À lire dans La Croix…

Les premiers écrits chrétiens entrent dans la Pléiade

capture

« Proche et lointain, voilà comment apparaît le christianisme que ces textes déploient. Proche par sa foi vive dont on pressent qu’elle enjambera les siècles. Proche aussi par le souci des auteurs de parler juste et clair dans une société qui ne les attend pas. Plus lointain, en revanche, par l’impression qu’ils donnent d’avoir tout à construire, tout à justifier, alors que nous avons hérité de deux millénaires de sédimentation théologique ».

Voir plus dans La Croix…

The Croix, Mesdames et Messieurs !

desk_main_logo

Il faut saluer le lancement de La Croix International. Après Urbi & Orbi Afrique, La Croix poursuit une remarquable internationalisation. Let me laisser la parole to Guillaume Goubert qui vous introduce la nouveauté en anglais.

We are very happy to offer the best of La Croix in English. As a daily newspaper launched in 1883, we feel invigorated by this new adventure! (…) Now for a few words of presentation. La Croix is a general daily news service, a daily newspaper that clearly affirms its Catholic identity while refusing to be closed in on that identity. In other words, La Croix seeks to reach out to the world, to endeavour to understand it better and to share our discoveries. Owned by the Assumptionist religious order, La Croix is a financially independent entity, both with respect to the Church as well as to major financial interests.