L’impossibilité d’instaurer le paradis sur la terre

Entretien avec Jean-Luc Marion à propos de Mai 68 :

« À travers l’effondrement de l’idéologie marxiste (même s’il en reste encore des lambeaux), je crois que nous avons assisté à l’écroulement de la grande idée des Lumières, à savoir que la cité de Dieu se ferait sur terre sans Dieu. L’idéal de la cité parfaite s’est effondré. Ce n’est pas sur terre que le royaume de Dieu se constitue. Le progrès spirituel de l’humanité ne vise pas l’amélioration de la cité terrestre, il est suspendu à d’autres ancres dans le Ciel, à savoir l’eschatologie dans le sens ancien du terme. Notre société actuellement est une société qui est hantée par la fin du monde ».

Colloque aux Bernardins : État, Religions, Laïcité

CaptureQuelles réponses à la montée des fondamentalismes en France et dans le monde ? Quelles évolutions prévoir du rapport État, religions et laïcité en France ?

Comprendre les origines des fondamentalismes qu’ils soient religieux, idéologiques ou technologiques ;

proposer des solutions durables à la double crise de la modernité et de la radicalisation ;

restaurer les conditions qui permettront de placer les progrès de la connaissance au service d’une humanité digne.

Voir le programme du 15 mars

La théologie implicite contenue dans les albums de Tintin

Capture« Qu’est ce qui peut réunir deux brillants académiciens, un universitaire italien et l’exécuteur littéraire du cardinal J.-M. Lustiger ? Une même passion pour Tintin ! Alors que s’achève l’exposition Hergé au Grand Palais, le Collège des Bernardins organise, le 18 janvier, une conférence exceptionnelle, réunissant Jean-Luc Marion et Rémi Brague, de l’Académie, Giovanni Maria Vian, directeur de l’Osservatore Romano, et Jean Duschesne. Pourquoi cet engouement ? »

Voir les explications de Jean-Luc Marion…