La paroisse et la mosquée de Mantes-la-Jolie mobilisées pour aider les plus démunis

C’est Le Parisien qui raconte comment samedi dernier, pour la dix-septième année consécutive, les catholiques et les musulmans de Mantes-la-Jolie (78) ont organisé ensemble une collecte alimentaire destinée aux plus pauvres.

 Mantes-la-Jolie, archives. Les membres des paroisses et des mosquées locales se retrouvent devant les supermarchés pour collecter des denrées alimentaires.
Une collecte lors d’une édition précédente (Le Parisien / Y.F.)

Chaque année cette opération menée à la sortie des supermarchés est un succès et permet de distribuer plusieurs tonnes de nourriture.

Nigéria : la paix entre chrétiens et musulmans

Ces-terroristes-voirle-christianisme-lislam-ecrit-communique-membres-Nifrop-vendredi-21-fevrier-Nigeria_0_730_487Au Nigeria, après trois semaines de jeûne de prière pour la paix, la National Interfaith and Religious Organisation for Peace (Nifrop) – Organisations nationales interconfessionnelles et religieuses pour la paix – a lancé une campagne de sensibilisation pour la paix et la concorde dans les églises et les mosquées. Comme nous le rapporte La Croix, cette initiative répond aux violences de Boko Haram sur les chrétiens :

« Ces terroristes n’ont rien à voir avec le christianisme ou l’islam », ont écrit, dans un communiqué les membres de Nifrop, vendredi 21 février. Pour eux, « un message fort devrait être envoyé à tous pour qu’ils comprennent que Boko Haram, les ravisseurs, les bandits, les groupes criminels, et tous les terroristes, n’ont rien à voir avec le christianisme ou l’islam ». Dans ce communiqué signé par les pasteurs Prince Madaki et Lawrence Ngene et les cheikhs Ahmad Jiddah Umar et Ja Afaru Kantoma, le Nifrop demande à tous les religieux du pays de prêcher l’unité et la paix.

Une action et un jeûne qui peuvent inspirer notre Carême !… Une courageuse résistance, pacifique et interreligieuse, à retrouver ICI

Dialogue interreligieux et Thaïlande

Alors que le pape, en voyage apostolique, a désormais quitté la Thaïlande pour le Japon, Vatican News propose le témoignage d’un prêtre des Missions étrangères de Paris sur le dialogue interreligieux dans ce pays. En effet, « François s’est entretenu avec le Patriarche suprême des bouddhistes, pour faire grandir, non seulement le respect, mais aussi l’amitié entre leurs communautés, pour montrer que la culture de la rencontre est possible dans un monde pourtant «enclin à générer et à propager des divisions et des exclusions». » À lire pour élargir notre esprit aux réalités d’ailleurs >>

La béatification des martyrs d’Algérie : un message à contre-actu.

Il y avait une vraie préoccupation concernant la réception par les Algériens de la célébration de béatification, par crainte que l’Eglise soit perçue comme essayant de mettre en avant ses propres martyrs, oubliant tous les Algériens victimes eux aussi de ces années de plomb. Mais la presse salue très largement cette célébration, comme le rapporte Anne-Bénédicte Hoffner, pour La Croix.Lire la suite

Centenaire de l’aéroport d’Orly : ça plane pour lui !

 

L’aéroport d’Orly a 100 ans et ça se fête ! Ainsi Frédéric Béniada consacre à ce lieu un livre Paris Orly 100 ans et a été interviewé par le journal 20 minutes ce jour pour en parler.

« Comment est né l’aéroport ?

On peut remonter à 1910. On peut même dire qu’Orly est né de la grande crue de cette année-là. A l’époque, il y avait cinq ou six champs d’aviation, mais ils ont tous été inondés sauf celui d’Orly, car il était sur un plateau…

Lire la suite

Les jeunes ne sont pas hostiles aux religions.

A person writing in a blackboard during Religion class in a school. Next, some books.C’est que révèle l’enquête menée par CoExister, association de jeunes militant pour une « coexistence active », « savoir-être essentiel qui demande à chaque individu de ne faire l’économie ni de son identité, ni de son ouverture aux autres », et pour un dialogue apaisé entre religions. La journal La Vie y revient :

Prenez un groupe de 20 à 90 collégiens ou lycéens (BTS inclus) et demandez-leur les trois premiers mots qui leur viennent immédiatement à l’esprit pour chacune des quatre principales croyances (ou convictions) : christianisme, islam, judaïsme et athéisme (ou agnosticisme). Ils auront au préalable entouré la conviction dont ils se sentent le plus proche. Tel est l’exercice organisé par l’association Coexister, qui milite depuis 2009 pour la « coexistence active » des religions, au début de chaque atelier de sensibilisation qu’elle a mené depuis 2 ans auprès d’établissements scolaires (dont 60% privés) ou d’associations dans le but de « déconstruire les préjugés ». […] Premier enseignement : « des mots spontanés relativement exacts et bienveillants ».

La suite à lire ICI

Une délégation d’Al-Azhar dans l’église du p. Hamel

Le Père Jacques Hamel, nouvelle figure pour le dialogue entre catholiques et musulmans.

Mercredi 26 octobre, dans l’après-midi, une délégation de l’université Al-Azhar du Caire a visité l’église Saint-Etienne de Saint-Étienne-du-Rouvray. Les 5 personnes qui composent la “Caravane de la Paix”, une initiative du Conseil des sages musulmans à laquelle participent des religieux et des universitaires, étaient guidées par le prof. Oussama Nabil, directeur des études francophones et de recherche en islamologie à l’Université Al-Azhar, également fondateur et directeur de l’Observatoire Al-Azhar, fondé en 2015 pour la lutte contre la diffusion des idées extrémistes dans le monde musulman.

Mgr Dominique Lebrun a ensuite conduit personnellement la délégation à la cathédrale de Rouen. « J’avais la crainte d’être confronté à Saint-Étienne-du-Rouvray à de la haine, un désir de vengeance. Au contraire, j’y ai trouvé un esprit de fraternité et d’amour, malgré ce qui s’est passé », constatait le chef de la délégation, dont le message est de transmettre cette « volonté d’amitié » autour d’eux.

Plus d’infos sur Paris-Normandie et Radio Vatican