Université et Esprit Saint

Dans la mouvance de la Pentecôte, le p. Etienne Grieu, président du Centre Sèvres a écrit un magnifique billet sur le lien entre Université et Esprit Saint. En voici un bref extrait : « il est une autre affinité entre l’Université et l’Esprit. Elle tient, précisément, à son souci de l’universel, qui passe par le refus de faire jouer les dons de l’Esprit les uns contre les autres. Dès lors, la force n’est pas dissociée du conseil, l’empêchant de prendre un tour brutal ; la science ne se conçoit pas sans la crainte de Dieu, sans quoi elle peut aller vers l’orgueil ; la piété ne se refuse pas à l’intelligence qui la garde d’être naïve et sans pertinence ; et la sagesse a besoin de la force pour être sans cesse remise en chemin. »

 

Nouveautés au centre d’études théologiques de Caen

Nouveautés au centre d’études théologiques de CaenLu sur Ouest France : Une nouvelle série de cours et de sessions commence au Centre d’études théologiques (CET) de Caen à partir de ce lundi 30 janvier 2017.

Outre les cours classiques (Nouveau Testament, Sacrements, Pères de l’Église, Philosophie…), on trouve ce semestre des propositions inédites comme les différents cours sur l’Apocalypse, les figures spirituelles, ou un cours sur le père Henri de Lubac dont la théologie a marqué le pape Benoît XVIDe nombreuses propositions sont aussi faites en soirée ou en ligne pour les personnes qui ne peuvent se déplacer.« Les cours décentralisés proposés en plus depuis cette année à Cherbourg et à Alençon ont un grand succès », souligne Pascaline Lano, directrice du CET.

Un nouveau site internet est désormais disponible, ainsi qu’une page Facebook.

Un MOOC pour découvrir E. Levinas

MOOC Découvrir la philosophie avec Emmanuel LévinasUn MOOC proposé par l’Univerité Numérique Européenne d’Etudes Juives (UNEEJ) sur Emmanuel Lévinas, penseur de la justice, de la relation à autrui, du visage d’autrui. A partir du 6 mars 2017. Présentation :

Ce philosophe à l’itinéraire singulier et dramatique a voulu se défaire de la volonté philosophique de comprendre la totalité de ce qui est. La totalité, c’est tout comprendre, tout maîtriser, les choses comme les hommes. Elle est ainsi devenue le synonyme de la guerre et de la haine de l’autre homme, car si des groupes humains n’entrent pas dans cette notion de totalité, il faut les exclure, ce qui, en bonne logique conduit à une épreuve ultime, celle de la persécution nazie. Ni la politique, ni la religion, ni les intellectuels ni même la philosophie n’ont pu empêcher l’horreur du nazisme. Levinas cherche alors à penser une philosophie non pas à partir d’un sujet qui pense mais à partir d’un sujet qui est responsable. Il faut aller pour cela de la totalité au visage. Pour Lévinas, il nous faut regarder l’homme dans sa singularité, dans son visage. Il faut approcher le visage dans sa révélation. Peut-être aussi faut-il lire la philosophie à la lumière du Talmud et chercher le visage et sa trace dans le verset.

Dans ce cours en ligne vous découvrirez une réflexion sur l’autre à travers les notions de féminin, paternité, maternité, relation sociale, politique, enfin Dieu et les concepts religieux, notions qui, toutes, sans l’éthique restent vides.