Intergénérationnel pour de vrai !

« Une école élémentaire et une maison d’accueil rurale pour personnes âgées dans le même bâtiment. C’était une première en France en 2015 et c’est en Indre-et-Loire à Souvigny-de-Touraineprès d’Amboise que la structure a vu le jour. Quatre ans plus tard, la Marpa école intergénérationnelle a beaucoup de succès et elle accueille 48 élèves du CE1 au CM2 d’un côté et de l’autre 24 résidents de plus de 60 ans. » Retour sur un endroit pas comme les autres sur France bleue par ici >>

Des résidents d’EHPAD cuisinent pour les SDF

ehpad-cuisine-soupe-pour-sdf-une-696x364Dans cet EHPAD du 15e arrondissement de Paris, les résidents font de la soupe tous les samedis pour les SDF accompagnés par l’association Dans ma rue, en utilisant des légumes provenant de producteurs locaux. 500 litres de soupe produits ainsi par ces retraités solidaires ! Une belle initative que PositivR nous raconte ICI

Chabbat : les chats de l’EHPAD.

(On suit l’expérimentation de près.)

Ehpad : une profonde remise en question est nécessaire et possible

« En tant que directeur d’un hôpital de proximité qui gère une maison de retraite, je peux témoigner qu’une profonde remise en question générale est nécessaire et possible. Encore faut-il regarder le cœur des problèmes: la question posée par la crise des Ehpad n’est pas d’abord une crise des moyens ; c’est un doute profond sur le sens de ce qui y est fait. Une remise en cause d’une dérive technicienne, un appel à la mise en place d’une réelle politique de la dignité ».

Vincent You, directeur d’Ehpad

Musicothérapie en EHPAD

« Au clavier du piano installé dans le couloir, Sylvie, pianiste depuis l’âge de 6 ans et organiste, vient de rejoindre l’équipe des bénévoles de l’association Nymphéas qui a pris la décision d’introduire la musique. Anne-Marie, bénévole depuis 12 ans : ‘il s’agit d’amener un peu de vie dans les chambres de personnes isolées qui ne participent pas aux animations, de la joie, d’apaiser certaines souffrances. C’est un complément de soins palliatifs et d’accompagnement aux apports de Nymphéas. Cette animation sera répétée tous les quinze jours, le jeudi après-midi. Pour l’instant on ne sait pas où on va, c’est un début' ».

Sur lavoixdunord.fr

EHPAD et fin de vie

« Je l’ai remarqué depuis longtemps : lorsque l’établissement d’accueil n’est pas à l’aise avec le fait que les personnes vulnérables et dépendantes qu’il accueille vont mourir un jour, si le personnel n’est pas formé à l’écoute, à la compassion, à l’attention aux besoins affectifs et spirituels, si les souhaits des résidents ne sont pas entendus, ni respectés, cette carence de formation engendre des situations indignes et une grande solitude ».

Marie de Hennezel, dans Ouest France

Seigneur ! Calinou, le gentil robot

capture« Notre objectif est de distraire nos résidents, de leur apporter des moments de bien-être et de la douceur. Lorsqu’un résident est angoissé, la seule présence du petit phoque évite parfois de recourir aux médicaments ou d’en retarder la prise ».

Voir plus…