Quand les selfies rendent amnésiques

yolocaustYolocaust est un projet du satiriste et auteur israélien Shahak Shapira qui convoque à nouveau la mémoire là où l’on est tenté de ne plus célébrer que notre propre culture narcissique. L’auteur est ainsi allé à la pêche aux selfies réalisés par des « touristes » au Mémorial de l’Holocauste à Berlin, sur Facebook, Instagram, Tinder et Grindr, et les combine avec des images des camps d’extermination nazis. Les commentaires, hashtags et « Likes » qui ont été affichés avec les selfies sont également inclus. Le résultat est saisissant ! A découvrir ici.

Le site, qui se veut finalement pédagogique, donne aussi la possibilité à ceux qui apparaissent dans l’une des photos de supprimer leur image du site, s’ils « regrettent soudainement de l’avoir mise sur Internet ».

Jamais plus Auschwitz

Israël: « Jamais plus Auschwitz », message commun des chefs religieuxLa visite au camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau des membres du Conseil des chefs des communautés religieuses d’Israël, composé de juifs, musulmans et chrétiens, a été le point culminant de leur voyage en Pologne, du 30 octobre au 2 novembre 2016, rapporte l’agence Zenit.

Via un communiqué de l’ambassade d’Israël près le Saint-Siège, ils déclarent que « cette visite avait pour but d’honorer la mémoire des millions de Juifs et d’autres victimes de l’Holocauste et d’exprimer la détermination des dirigeants des communautés religieuses d’Israël à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher que de telles atrocités  se reproduisent. » À Auschwitz, « le lieu des crimes les plus horribles contre l’humanité dans l’histoire et le symbole ultime du mal », ces chefs religieux se sont engagés à travailler ensemble pour le caractère sacré de la vie humaine.

Pour qu’il y ait une paix durable et un respect mutuel entre les adeptes des différentes religions dans le monde, dit la déclaration, nous devons éduquer correctement nos communautés et nos enfants afin de prévenir les pratiques qui affrontent les sentiments et les croyances des autres.