« La religion pourrait un jour aider mes enfants. »

img_5329Très beau témoignage de Marie P., alias « Maman Pirouette », dans les colonnes du Huffington Post et sur son blog, intitulé « Non-croyante, j’ai baptisé mon enfant à l’Eglise. » ! Elle a été baptisée et se dit non-croyante, son conjoint est croyant et non-pratiquant, et ils ont choisi en conscience de baptiser leur aîné puis leur cadet à l’église.

Je me suis mise à penser que peut-être, la religion, pourrait un jour aider mes enfants. Et ce n’est pas parce que moi, je ne crois pas en un Dieu en particulier que je ne crois en rien. Et ce n’est pas une raison pour que je laisse cette porte fermée pour mes garçons alors qu’ils pourraient en ressentir le besoin.

Au baptême de son cadet, elle nous livre la touchante réponse qu’elle a apportée à la question « Que voulez-vous pour votre enfant ? » :

Lire la suite

L’incertitude, une bonne nouvelle ?!

OIPPure provocation ! Nos vies étaient déjà pétries de risques, de doutes, de souffrances parfois et voilà que la Covid est arrivée ! Alors franchement, imaginer que l’incertitude puisse être une bonne nouvelle … ou une Bonne Nouvelle ! C’est ce que quelques auteurs nous proposent, en tous cas en considérant l’incertitude renouvelée dans laquelle nous sommes comme une opportunité qui peut apporter du Bon voire une .

Ainsi, Geneviève Radloff dans la revue SpirituElles nous propose de regarder notre quotidien au regard de l’expérience de quelques personnages bibliques et conclue :

Quand nous peinons à voir le projet de Dieu, évitons de dire: «Qu’est-ce qui m’arrive?» Accrochons-nous plutôt à ce que nous savons de Dieu, sa bonté, ses promesses, son amour pour nous, sa présence dans notre vie tous les jours jusqu’à la fin des temps. Ensuite, fortes de cette connaissance, cherchons à discerner comment réagir et avancer dans la bonne direction. L’avenir ne nous appartient pas. Mais chaque jour nous rappelle que la vie est précieuse.

Dans un autre registre, Aymeric Christensen, nouveau Directeur de La Vie, nous invite à accueillir l’incertitude, malgré toutes les fractures, souffrances et angoisses que la situation actuelle peut effectivement provoquer :Lire la suite

Primer la Bonne Nouvelle en Suisse

sans-titreLe « dimanche des médias » de l’Eglise catholique en Suisse est célébré cette année le 24 mai. A cette occasion, le prix ‘Good News’ distingue une personnes ou un projet journalistique ayant spécialement contribué à diffuser la Bonne Nouvelle par de bonnes nouvelles dans les médias. Le choix du lauréat appartient aux internautes qui sont invités à voter pour l’une des trois candidatures retenues.

Voterez-vous pour un chanoine-bloggeur, une série décalée sur les fêtes religieuses réalisée par les protestants ou une journaliste engagée pour les migrants ? Une belle initiative pour célébrer de bonnes nouvelles ! Le vote est ouvert du 9 mai au 14 juin 2020 et disponible ICI.

Primer l’espérance !

102794_prix-esperance-960x560Dans ce contexte si particulier, toutes les initiatives solidaires et spirituelles sont autant de Bonnes Nouvelles ! Le journal La Vie propose d’en mettre certaines en valeur pour proposer à chacun de les reconnaître.

Depuis sept semaines, nous vous avons présenté quatorze initiatives solidaires ou missionnaires dans le cadre du tout nouveau prix espérance, lancé par La Vie. Votez pour celles qui vous tiennent à cœur ! […] Le prix Espérance 2020, porté par La Vie, récompensera 4 associations parmi 70 présentées dans nos pages Agir et Croire entre le 2 janvier et le 3 septembre 2020. Les votes se déroulent en cinq temps au cours de l’année.

Difficile de choisir entre elles, forcément, mais merci à La Vie de nous offrir cette vitrine d’espérance ! Toutes les infos ICI et à suivre dans les colonnes du journal !

Voir les belles choses du monde

Il faut certes ne pas se voiler la face et savoir voir toutes les catastrophes de notre monde. Mais il ne faut pas non plus que cela occulte tout ce qu’il y a de beau et de signes d’espérance. C’est la raison d’être entre autres de ce site mais aussi de Mauro Gatti qui a réalisé cet info-bonheur sur l’année écoulée.

Que devons-nous faire? (Questions pour le 3° dimanche de l’Avent C)

En ce 3° dimanche de l’Avent C si l’on ne voit pas encore Jésus, Jean en parle indirectement au peuple qui vient recevoir son baptême avec de l’eau (Luc 3, 10-18).


Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– Comment est-ce que je réponds à quelqu’un qui me demande un conseil?
– Que Jean-Baptiste me répondrait-il si je lui posais la question?
– Quand m’arrive-t-il de demander à d’autres, ou à Dieu, l’impossible?

Lire la suite