« Paris est une fête » – toujours contre l’obscurantisme

On se rappelle des attentats du 13 novembre 2015 et probablement pèsent-ils encore plus lourds dans nos coeurs et nos mémoires que nous l’imaginons. A l’époque, pour redonner saveur à une vie devenue soudainement plus lourde, le roman d’Ernest Hemingway, Paris est une fête, est devenu un symbole non pas tant de légèreté que d’un désir profond de vivre.

Trois ans plus tard, le livre n’a rien perdu de son actualité selon un article du Nouveau Magazine littéraire qui se souvient et met en perspective : « Les citations de l’écrivain américain inondaient l’internet. « Paris en valait toujours la peine, et vous receviez toujours quelque chose en retour de ce que vous lui donniez », murmurait l’une d’elles, piochée parmi les pages de ce joyeux hommage à la Ville lumière, publié en 1964. L’ouvrage fut vite propulsé à la première place des ventes de biographies et autobiographies sur Amazon. Comme un hymne à la paix et à la beauté. Les mois, les années ont passé. Paris a retrouvé ses habits de fête. La ville a boutonné ses atours de nouveaux codes et mesures de prévention. Il a fallu se familiariser avec les patrouilles militaires. Mémoriser le vocabulaire antiterroriste. S’accoutumer aux alertes et aux nouvelles attaques. »

A lire sur leur site >>

La Sagrada Familia, cible des terroristes ?

Tout un symbole, la Sainte-Famille, un élan architectural et artistique incroyable, une famille dont la mère tient un rôle éminent, un modèle universel…

« Véronique Gaglione : ‘Les terroristes avaient bien effectué des repérages aux abords de la Sagrada Familia, cela veut dire que la basilique devait être leur objectif principal. Ces repérages ont été effectués quelques jours avant les attentats' ».

Voir sur francetvinfo.fr

 

Réactions aux attentats en Egypte

«Je prie pour les morts et les victimes», a déclaré à la fin de la messe des Rameaux le Pape François, qui se rendra en visite en Egypte les 28 et 29 avril.

Egypte : deux attentats contre des églises

Au moins 22 personnes ont été tuées et 71 blessées dimanche dans un attentat à la bombe contre une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu durant la messe, dans l’église Mar Girgis de Tanta, selon un responsable du ministère de l’Intérieur, et le bilan des victimes s’élève « à 21 morts et 59 blessés », selon un communiqué du ministère de la Santé. Le bilan précédent faisait état de 15 morts.

L’explosion a eu lieu peu avant 10H00, alors que la communauté chrétienne célébrait la messe des Rameaux avant d’entrer dans la semaine sainte.

Le Figaro

Une nouvelle explosion a eu lieu dimanche près d’une église en Egypte, cette fois-ci dans la ville d’Alexandrie (nord).

« Six citoyens ont été tués et 33 blessés jusqu’à maintenant dans l’explosion (…) dans l’église Saint-Marc » à Alexandrie, selon un communiqué du ministère de la Santé. Un premier attentat dimanche a fait 25 morts et 78 blessés près d’une église de la ville de Tanta, dans le delta du Nil, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Le Figaro

Nos frères chrétiens martyrisés sont témoins de la mort du Christ. Qu’il les prenne avec Lui dans la Vie !

Évêques catholiques et responsables protestants réagissent à l’attentat de Berlin

2016-12-20-15_27_05-attentat-de-berlin-les-eveques-allemands-sous-le-choc-la-croixA lire sur La Croix : Les réactions des responsables religieux allemands, notamment les évêques catholiques, se multiplient depuis l’attentat qui a fait 12 morts à Berlin, dans la soirée du lundi 19 décembre. À commencer par l’archevêque de Berlin, Mgr Heiner Koch, qui s’est dit « sous le choc » lundi soir face à la « terrible violence » de l’attentat. Sur Twitter, il a remercié toutes les forces de sécurité, les ambulanciers et les urgentistes pour leurs efforts.

Lire la suite…

Prier avec les victimes des attentats

imagesLe cardinal André Vingt-Trois a adressé une lettre aux curés et responsables de chapelle à Paris. Il célébrera une messe le dimanche 13 novembre à 18h30 à Notre-Dame de Paris.

A lire ici dans son intégralité ici.

Je vous remercie de prier aussi pour que les chrétiens soient dans notre pays des artisans de paix et des porteurs d’espérance, qu’ils ne se laissent jamais entraîner par la tentation de la peur ou de la colère, qu’ils puisent dans l’espérance de la vie éternelle et la foi en la victoire du Christ sur la mort et sur le péché, l’énergie pour aller vers les autres, pour chercher inlassablement comment vivre dans l’unité, si différents que soient les hommes.

Bon week-end prolongé !