Marie, dans la catastrophe de Jolo

Dans les décombres de la cathédrale de Jolo, visée par un attentat dimanche, qui a causé la mort de 18 personne, on a trouvé une statue de la Vierge. Le photographe l’a mise en ligne sur Instagram.

Dans les pires catastrophes, Marie veille…
Vierge à Jolo

Feu d’artifice

Alors qu’hier a eu lieu un nouvel attentat, il est bon de relire la méditation proposée par les dominicains d’Avent dans la ville de lundi 10 décembre. Il s’agit du témoignage d’une rescapée des attentats du 13 novembre 2015.

« Un soir comme un autre à Paris, en novembre 2015. Je dîne avec une amie dans un restaurant en bas de chez moi. De violents coups de pétard éclatent à côté de nous. Mon corps sent instinctivement qu’il est en danger de mort. Je me jette à terre. Je suis prostrée, mais mon esprit comprend qu’on nous tire dessus et qu’aucune issue n’est possible… Mon âme implore le Seigneur : « Sauve-moi, Dieu de miséricorde ! » 130 innocents seront tués ce soir-là.
Notre joie de chrétien ne peut pas se draper d’artifices ou de naïveté : nous savons que la vie offre à chacun son lot d’épreuves et d’humiliations. Mais l’ange n’est-il pas apparu aux bergers au cœur de l’obscurité ? Je crois que c’est dans nos nuits que nous pouvons hurler vers le Christ et savoir pleinement qu’il est notre unique secours. »

Lire la suite

Télégramme du Pape après l’attentat de Trèbes

Égypte. Attaque contre une église copte

Dans cet octave de Noël, prions pour avoir le courage et la foi de ces chrétiens d’Orient qui nous montrent le chemin : ni violence, ni démission ; veille, et persévérance dans la recherche de sainteté.

« Un homme armé a attaqué ce vendredi une église copte au sud du Caire, à Helwan, en Égypte, avant d’être abattu par des policiers, selon la police. Neuf personnes ont été tuées dans l’attentat, d’après le ministère de la Santé. L’église visée se trouve, dans les faubourgs sud de la capitale ».

Ouest-France

Cardinal Tauran : Ne pas céder à la haine !

Plus de 300 morts, l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Égypte : l’explosion et la fusillade devant la mosquée soufie ont fait réagir le cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux :

« Ne pas céder à la haine, ni au pessimisme, mais renouveler au contraire nos contacts. Prier et éduquer la jeunesse. Plus la violence semble vaincre, plus il faut que les œuvres de bien se multiplient. L’heure n’est pas au pessimisme mais au contraire au dialogue toujours plus intense, avec une bonne formation pour pouvoir répondre, expliquer, se parler, s’écouter et se regarder. Il n’y a pas d’autres moyens ».

L’intervention sur radiovaticana.va

Suite à l’attaque à Notre-Dame…

À la suite de l’agression d’un policier sur le parvis de Notre-Dame durant l’après-midi du mardi 6 juin, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, tient à remercier les forces de l’ordre, particulièrement exposées, qui veillent depuis des mois sur la sécurité des milliers de touristes et de fidèles qui entrent quotidiennement dans la cathédrale. Il salue tout spécialement le policier blessé et ses collègues de patrouille pour leur réaction. Il remercie également l’ensemble du personnel de la cathédrale qui a accompagné le confinement de près d’un millier de personnes dans la nef et les tours de Notre-Dame pendant plus de deux heures.

Réaction du F. Adrien Candiard aux attentats en Egypte

Frère Adrien Candiard, dominicain au Caire, répond à Famille Chrétienne :

Les jihadistes ont un programme : mettre fin à la diversité religieuse au Proche et Moyen-Orient. Depuis des siècles, des dizaines de religions et confessions différentes y cohabitent, pas toujours très harmonieusement, mais c’est la région du monde où la diversité religieuse a été, historiquement, la plus grande. Or, en une génération, elle s’est réduite spectaculairement, en Irak, en Syrie, en Palestine… La plus grande communauté chrétienne de la région, et de loin, ce sont les coptes, les chrétiens d’Égypte. Cette stratégie de la terreur vise à les faire partir à leur tour. […]

Je n’ai aucune envie de donner des leçons à qui que ce soit. Dans ces temps difficiles, chacun fait comme il peut. Mais prendre peur et quitter le pays, ce serait faire ce que les terroristes veulent. Plus que jamais, il faut rappeler que les coptes sont des Égyptiens, qu’ils sont ici chez eux, que cette société est la leur et qu’elle leur doit soutien et protection. Ils ne sont pas un corps étranger ou colonial, ils ne représentent pas l’Occident. La majorité des musulmans égyptiens le sait bien, du reste. Mais il faut plus que du courage pour résister à ces attaques répétées.

Lire la suite