À tu et à vous

Claude Duneton (1935-2012) chroniqua délicieusement sur cette particularité française…

Remarquons que les couples voussoyants disposent d’un avantage dont les autres sont dépourvus: au moment des effusions intimes le soudain passage au tu amplifie délicieusement l’érotisme (cela étant, on ne dispose pas de données précises, car peu de linguistes se glissent en tiers dans un lit conjugal).

O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria

Billet chartrain de Zabou :

Ce soir, alors que je rentrais de vacances, c’est entre chien et loup que j’ai aperçu au loin les majestueux clochers dominant la Beauce. Et, en cette veille de l’Assomption, est monté naturellement de mon cœur, cette fois avec assurance, comme un passage de témoin réussi, un Salve Regina, cette lente et belle mélodie qui semble courir le long des siècles, au fil des générations qui la disent bienheureuse et des oui à son exemple.

Bientôt la fin de la croissance

Même Les Échos s’y mettent ! Et sans point d’interrogation, s’il vous plaît.

L’analyse devrait être élargie à l’ensemble des ressources naturelles qui sont le moteur de la croissance. L’énergie un jour sera probablement inépuisable à l’échelle humaine, alors que ce ne sera pas le cas des autres ressources.

Parole du jour

Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.

Matthieu 18

Pensée du jour

L’amour est le miracle d’être un jour entendu jusque dans nos silences, et d’entendre en retour avec la même délicatesse : la vie à l’état pur, aussi fine que l’air qui soutient les ailes des libellules et se réjouit de leur danse.

Christian Bobin

Parole du jour

Comme l’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie, ainsi cette clarté à l’entour : c’était l’aspect, la forme de la gloire du Seigneur.
À cette vue, je tombai face contre terre.

Ézéchiel 1

Pensée du jour

Le roman moderne manque de Dieu, mais le diable lui manque aussi. Le diable introduit, il est difficile de se passer de la Grâce pour expliquer l’homme.

Georges Bernanos

Pensée du jour

L’Église est un mouvement, une force en marche, alors que tant de dévotes ont l’air de croire, feignent de croire, qu’elle est seulement un abri, un refuge, une espèce d’auberge spirituelle à travers les carreaux de laquelle on peut se donner le plaisir de regarder les passants, les gens du dehors, ceux qui ne sont pas pensionnaires de la maison.

Georges Bernanos

Pensée du jour

Être informé de tout et condamné ainsi à ne rien comprendre, tel est le sort des [vieux] imbéciles.

Georges Bernanos

Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

Matthieu 14

Parole du jour

Ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : ressusciter d’entre les morts.

Marc 9

Pensée du jour

Le Christ n’est pas venu en vainqueur, mais en suppliant. Il est comme réfugié en moi, sous ma garde, et je réponds de Lui devant son Père.

Georges Bernanos

Pensée du jour

Si l’homme ne pouvait se réaliser qu’en Dieu ? si l’opération délicate de l’amputer de sa part divine – ou du moins d’atrophier systématiquement cette part jusqu’à ce qu’elle tombe desséchée comme un organe où le sang ne circule plus – aboutissait à faire de lui un animal féroce ? ou pis peut-être, une bête à jamais domestiquée ?

Georges Bernanos

Pensée du jour

On ne saurait expliquer les êtres par leurs vices, mais au contraire par ce qu’ils ont gardé d’intact, de pur, par ce qui reste en eux de l’enfance, si profond qu’il faille chercher.

Georges Bernanos

Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur.

Matthieu 13

Pensée du jour

Les optimistes sont des imbéciles heureux, quant aux pessimistes, ce sont des imbéciles malheureux.

Georges Bernanos

Pensée du jour

On ne va jusqu’à l’espérance qu’à travers la vérité, au prix de grands efforts. Pour rencontrer l’espérance, il faut être allé au-delà du désespoir. Quand on va jusqu’au bout de la nuit, on rencontre une autre aurore.

Georges Bernanos

Pensée du jour

Si le bon Dieu veut vraiment de vous un témoignage, il faut vous attendre à beaucoup travailler, à beaucoup souffrir, à douter de vous sans cesse, dans le succès comme dans l’insuccès. Car pris ainsi, le métier d’écrivain n’est plus un métier, c’est une aventure, et d’abord une aventure spirituelle. Toutes les aventures spirituelles sont des calvaires.

Georges Bernanos

Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère.

Matthieu 12