Monachisme et zadisme, même utopie ?

C’est ce parallèle – interpellant pour un Samaritain – que défend Florian Mazel dans L’Histoire :

Le monachisme se définit également par le refus de la propriété individuelle et une hostilité de principe à l’égard des échanges marchands. […] On le voit, de nombreux rapprochements peuvent être faits avec le refus de la propriété, le souci de contrôler son alimentation, les réticences à l’égard du marché, le primat de la satisfaction des besoins…

Pensée du jour

Nous avons pour le combat les armes puissantes que le Seigneur nous donne : la foi qui s’exprime dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, la célébration de la Messe, l’adoration eucharistique, la réconciliation sacramentelle, les œuvres de charité, la vie communautaire et l’engagement missionnaire.

Pape François, Gaudete et exsultate

Mais d’où vient la dignité de la personne humaine ?

Sur quoi se fonde-t-elle ? Aujourd’hui, est-elle menacée dans son principe-même ? Son affirmation peut-elle contribuer au respect de chacun dans un monde globalisé qui tend à bafouer l’individualité ? Est-elle pleinement nécessaire à la gouvernance collective des institutions, étatiques ou non, pour construire une société internationale plus cohérente ? Ne s’agit-il que d’une utopie ? Peut-elle devenir une valeur fondamentale de la société française aux côtés de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ?

Cet ouvrage, issu d’une réflexion collective du Forum des Bernardins, tente de répondre à ces questions.

Pensée du jour

Nous ne discernons pas pour découvrir ce que nous pouvons tirer de cette vie, mais pour reconnaître comment nous pouvons mieux accomplir cette mission qui nous a été confiée dans le Baptême, et cela implique que nous soyons disposés à des renoncements jusqu’à tout donner.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Laudato Si’ chez les frères

Frère Marie Benoît, du sanctuaire de Notre-Dame du Chêne à Vion (Sarthe), au micro de Radio Notre-Dame :

La communauté de Saint-Jean a reçu l’Encyclique du Pape François, Laudato Si’, comme un appel. ‘On l’a reçu comme un programme à développer sur le sanctuaire’, explique le frère Marie-Benoit. Et de préciser : ‘plusieurs frères l’ont vu comme un signe prophétique’. Il y voit un lien avec le sanctuaire où des phénomènes surnaturels sont apparus dans un chêne. Ils ont donc décidé de se lancer dans la permaculture après un an de réflexion.

Pensée du jour

La vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du diable et annoncer l’Évangile. Cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie.

Pape François, Gaudete et Exsultate

L’autre discours des Bernardins

Peut-être un peu éclipsé par le discours du Président Macron, voici celui du Président Pontier. À l’heure de l’étonnante préconisation-litote de la part de CESE d’une ‘sédation profonde explicitement létale’, voici ce que disait Mgr Pontier sur ce thème de la fin de vie :

On ne peut laisser personne seul. Ce sont nos relations, nos affections qui nous permettent de vivre. Il y va, sans nul doute, du caractère humain de nos sociétés et de nos vies, de celui de savoir puiser en soi les forces de la fraternité vécue.

Lire la suite

De la bassesse à la sainteté

Lettre de Monseigneur Macaire, archevêque de Martinique, à propos de la ‘triste réputation des hommes antillais’ :

En posant un juste regard de confiance, notre société ne doit-elle pas apprendre à donner une chance à ces garçons blessés par leurs fautes et leur enseigner comment se relever ? Nous verrons peut-être jaillir enfin une nouvelle génération de pères, d’époux et de fils qui auront appris, grâce à leur faiblesse, à être forts.

Mi sé nonm lan !

Différents échos…

… du show d’Emmanuel Macron devant un aréopage catholique. Toute la plasticité des discours présidentiels qui permet d’y mettre à peu près tout ce qu’on veut, ou tout ce qu’on ne veut pas !

Réaction de Louis Manaranche saluant le vœu du Chef de l’État de voir l’Église être elle-même, et bénéficier de sa sagesse, son engagement et sa liberté.

Réaction de Phylloscopus, accusant ledit Chef de l’État de vouloir antechristiquement mettre l’Église à son propre service, en une structure flatterie-proposition.

Pensée du jour

On ne peut pas non plus prétendre définir là où Dieu ne se trouve pas, car Il est présent mystérieusement dans la vie de toute personne, Il est dans la vie de chacun comme Il veut, et nous ne pouvons pas le nier par nos supposées certitudes. Même quand l’existence d’une personne a été un désastre, même quand nous la voyons détruite par les vices et les addictions, Dieu est dans sa vie. Si nous nous laissons guider par l’Esprit plus que par nos raisonnements, nous pouvons et nous devons chercher le Seigneur dans toute vie humaine.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Jupiter aux Bernardins !

‘Ce qui m’a frappé dans le bon discours du Président de la République, c’est sa conclusion jupitérienne : Respectez  comme un absolu toute les lois de la République, c’est une règle d’airain. Or un absolu n’a pas de restriction ni réserve. Les lois humaines fussent-elles de la République ne peuvent jamais être absolues’ analyse Joseph Thouvenel

Sur Radio Notre-Dame, réactions de Philippe Raynaud, Joseph Thouvenel, Gérard Leclerc, Frédéric Saint-Clair, Philippe Delaroche, Benoît Pellistrandi…

Parole du jour

Tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient,
Et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ;
Puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.

Actes 4

Plateau pour sainteté…

Présentation de l’exhortation apostolique du Pape François Gaudete et Exsultate avec Sœur Nathalie Becquart, Xavière, directrice du Service national pour Évangélisation des jeunes et des vocations (CEF), le Père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris et Raphaël Cornu-Thénard, président d’Anuncio et initiateur du Congrès Mission.

Père Potez : « Être pleinement homme, être pleinement soi-même, c’est être saint. Et c’est urgent ! »

Pensée du jour

Chaque être cher qui nous quitte est un peu de nous, un pas de nous qui s’en va, déjà, vers l’éternité.

François Cassingena-Trévedy

Contrôler son imagination grâce aux Pères de l’Église

Jean-Guilhem Xerri, sur Aleteia : ‘Face à une pensée, l’homme a plusieurs possibilités : y consentir ou non, l’alimenter ou lui résister‘.

Pour les Anciens, l’objectif du contrôle des pensées est d’atteindre l’hesychia, état se caractérisant par une paix, un calme, un repos, un silence et une solitude intérieurs profonds, nécessaires à la contemplation spirituelle des êtres et des choses et à la connaissance de Dieu. Les Pères du désert prescrivent plusieurs méthodes pour y arriver : la garde du cœur, la sobriété, l’hospitalité et les pratiques méditatives…

Pensée du jour

La fécondité de l’Église dépend de son amour pour le Christ. Le service le plus précieux que chacun de nous peut rendre à l’Église est donc celui d’aimer Dieu et de croître dans l’intimité avec Lui.

Raniero Cantalamessa

États généraux de la bioéthique : 1er bilan du CCNE

Attention, cela prend du temps d’y participer, et la consultation s’arrête le 30 avril ! En attendant, bilan d’étape, et réaction de Tugdual Derville :

Ce que ces États généraux attestent donc d’ores et déjà, c’est que la demande sociale de ces transgressions est faible et, en réalité, ultra minoritaire. Et que l’hostilité à ces transgressions est forte et argumentée. Nous avons entendu certaines critiques sur la présence de citoyens convaincus ; c’est au contraire, à nos yeux, un signe de vitalité du processus…

 

Une image de la Vierge, un chapelet et une Bible

Lanterne rouge du Vendée Globe, Sébastien Destremau se raconte et rencontre le Pape François…

Son épopée à quelque chose d’évangélique. Parce qu’il ne faisait pas parti des favoris, l’aristocratie des navigateurs aux « prototypes conçus pour la gagne » : il a vendu sa maison et sa voiture pour acheter son embarcation. Parce que son bateau ressemblait à une cellule de moine : ‘À bord, il n’y avait ni livre, ni photo, ni film ni musique, mais une image de la Vierge, un chapelet et une Bible, décrit-il. La Bible, je ne l’ai ouverte qu’une fois, pour être honnête. Mais elle était là et elle m’a accompagné, avec la Vierge’. Parce que, comme un moine, il était en sandales – en tongs pour être plus précis –, ayant oublié ses chaussures avant de partir…

Pensée du jour

Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans l’obscurité.

Marie von Ebner-Eschenbach

Qu’est-ce que l’honneur ?

Belle réflexion de Philippe de Saint-Germain sur cette vertu. D’un autre temps ?

Qu’est-ce que l’honneur ? Une vertu qui paraît bien désuète aujourd’hui, ou décalée. Les scouts aussi ont le sens de l’honneur : ‘Je mets mon honneur à mériter confiance’. Mais qui d’autre ? Les politiques impliqués dans une affaire judiciaire se souviennent de leur honneur. S’agit-il donc seulement de réputation ? Ou d’une motion intérieure qui justifie ses choix et ses actions ? Mais dans ce cas, selon quel système de valeurs, quelle définition du bien et du mal ? L’honneur de l’un peut-il être contraire à l’honneur de l’autre ?

Du sens civique des cathos

Éditorial de Gérard Leclerc dans France Catholique :

Pour Libération, ‘Les catholiques risquent d’empêcher tout débat dans les États généraux de la bioéthique, en monopolisant la parole’.
C’est tout de même un peu curieux ce reproche, car on ne sache pas que lesdits catholiques empêchent quiconque de s’exprimer. Sans doute sont-ils plus motivés que les autres, mais on devrait plutôt leur en savoir gré eu égard à leur sens civique. Lire la suite

Vers un écologisme chrétien ?

La revue Limite nous présente une recension de l’ouvrage Vers un écologisme chrétien :

C’est l’histoire de cette élaboration d’une pensée chrétienne de l’écologie que Frédéric Dufoing conte brièvement mais précisément dans cette manière d’introduction à l’écologisme chrétien, à mettre entre toutes les mains – vertes ou non.

 

Pensée du jour

Confondre pitié et compassion c’est assimiler celui qui donne l’alerte quand un homme se noie à celui qui plonge pour le sauver.

Gilbert Cesbron

Un nouvel âge pour notre Église ?

Gérard Leclerc garde le moral grâce au Parisien !

Ce que j’observe autour de moi plaide au contraire en faveur de l’espérance. C’est vrai que les ouvriers sont encore moins nombreux pour la moisson. Mais quand ils sont bien là sur le terrain, ils sont capables d’opérer des mobilisations qui remplissent nos églises. C’est ce que j’ai observé en tout cas à l’occasion de ces fêtes pascales, aussi bien pour la veillée de la Résurrection que pour les offices du jour. Et puis il apparaît aussi des forces nouvelles, inattendues, qui peuvent métamorphoser nos assemblées. C’est peut-être un nouvel âge pour notre Église, celui qu’annonçait Vatican II.