Hanouca, le Noël des juifs ?

 

Ce soir commence la fête de Hanouca. Cette fête n’est-elle rien d’autre que le Noël des juifs ? C’est la question que pose le rabbin Philippe Haddad dans cette vidéo, pour introduire une excellente présentation de quelques minutes sur l’origine et le sens de cette fête.

Lire la suite

Le pape François pêche au large

Les mots d’Hervé Ponsot op., ancien Directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, qui se penche sur les accusations contre le pape François, au regard de la parabole du fils prodigue :

« Quand je lis les critiques adressées aujourd’hui au pape François, quand je considère d’où elles viennent, je ne peux décidément pas m’empêcher de penser qu’elles émanent presque toutes de frères aînés, au mérite peut-être incontestable, mais qui cherchent sans cesse à faire reconnaître ce mérite : où est passée la gratuité de leur appel et de leur engagement ? Ne leur suffit-il pas d’être de la bonne bergerie, et de vivre auprès du Pasteur ? »

Un billet à lire en entier ici.

Pêcheurs d’hommes sans filet

Le père François Bessonnet, bibliste, continue de nous proposer sa lecture de l’évangile de Marc commencée avec la nouvelle année liturgique. Et dernièrement, il s’interroge sur le récit de l’appel des premiers disciples et sur l’insistance de Marc quant aux filets de pêche « à jeter, nettoyer, rapiécer… André et Simon abandonnent leurs filets que nous retrouvons peu après dans les mains des deux autres frères, Jacques et Jean, comme s’ils avaient récupéré l’outil abandonné par les précédents ? Une même histoire se répète, comme un doublon. Deux frères, un appel, un abandon, une réponse positive et un filet. Ce filet, pourquoi le mentionner encore ? ».

Une lecture biblique, à la fois brève et passionnante, à découvrir ici…

L’engagement des jeunes dans la vie de l’Église

« Horizons et espérances, c’est le thème d’une convention sur les vocations pastorales et la vie consacrée, organisée à Rome par la Congrégation pontificale pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique du 1er au 3 décembre 2017.

Le Pape François leur a transmis un message, appelant à faire confiance aux jeunes et à créer un «cadre ecclésiastique et théologique solide» afin de consolider la pastorale des jeunes, condition préalable à la pastorale vocationnelle. La vocation est un chemin à faire ensemble, avec les jeunes, a souligné le Saint-Père.

Écouter sœur Anne-Claire Dangeard et sœur Nathalie Albert

Oui, nous avons besoin de théologiens !

« l’Eglise a-t-elle besoin de théologiens ? » C’est la question posée par Sophie de Villeneuve,dans l’émission « Mille questions à la foi » sur Radio Notre-Dame, au père Bernard Sesboüé sj., jésuite, théologien, et auteur notamment de Introduction à la théologie, histoire et intelligence du dogme (Salvator).

[spoiler] Et la réponse est bien évidemment un grand oui !

On peut lire une partie de l’entretien sur croire.com ou l’écouter dans son intégralité, via Radio Notre-Dame, ici :

Les politiques : martyrs pour le bien commun de leurs nations

Le Pape François a adressé un message vidéo aux participants à la «Rencontre des laïcs catholiques qui assument des responsabilités politiques au service des peuples de l’Amérique latine», un évènement organisé conjointement par la Commission pontificale pour l’Amérique latine et le Conseil épiscopal latino-américain (Celam).

Ce message a été retranscrit par Radio Vatican, et l’on y découvre la hauteur de l’exigence du pape François (et avec lui de l’Eglise) en matière d’engagement politique. Extrait :Lire la suite

#NotrePère Ça va commencer…

Ça y est, c’est pour ce dimanche, la nouvelle formulation du « Notre Père ». Terminé le temps de la théorie, on passe à la pratique. Beaucoup d’encre a coulé, des claviers auront été usés, pour expliquer tout l’intérêt de cette nouvelle traduction, ou parfois pour la critiquer. Ici nous avons tenté d’expliquer aussi, un peu… comme ça, en passant.Lire la suite

Le pape, Aung San Suu Kyi, et la paix en Birmanie

Les catholiques de Birmanie l’avaient déjà manifesté : la visite du Pape est pour eux une grande source de joie. Ici, c’est Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix (1991) et  ministre de la République Birmane, qui le dit : « Sainteté, vous nous apportez force et espoir par votre compréhension de nos besoins, de nos aspirations pour la paix, la réconciliation nationale et l’harmonie sociale ». Et c’est à voir sur KTO, avec l’analyse d’Étienne Loraillère :

#NotrePère Entre Massa et Refidim

Pourquoi parlerait-on d’entrer en tentation ? Le terme grec peirasmos, que nous traduisons tantôt par « tentation » tantôt par « épreuve », est lui-même la traduction d’un mot hébreu, un nom propre : Massa. C’est le nom du lieu où les fils d’Israël mirent Dieu à l’épreuve et le provoquèrent (Ex 17) :Lire la suite

#NotrePère Plus sublime que subliminal

Quand on parle de traduction du Notre Père, on pense tel mot, telle phrase. Mais on en oublierait presque que cette prière est un véritable morceau de poésie biblique.

Et comme souvent, le texte biblique se prête à plusieurs lectures (ce qui rend le jeu de la traduction d’autant plus délicat). Ainsi, nous pouvons réciter le Notre Père comme une prière poétique contenant sept demandes, ou bien six. Explication, à partir d’une traduction très littérale permettant de restituer la syntaxe du grec et du latin :Lire la suite

Pierre Rabhi : « L’argument démographique est une imposture pour sauver la planète »

« Je n’ai pas attendu la proclamation des 15 000 scientifiques pour tirer la sonnette d’alarme, qui n’est pas simplement une alerte climatique mais sociale, explique Pierre Rabhi.

Moins d’un cinquième de l’humanité collecte les 4/5 des ressources de la planète, surconsomme et jette, alors qu’un enfant meurt de faim toutes les 7 secondes.

L’argument démographique est une imposture. Il y a bien longtemps que je combats cette idée. Il y a largement de quoi nourrir tout le monde. La question est celle de l’équité, de la répartition des ressources. »

Source : La Croix.

#NotrePère Difficile traduction

La nouvelle traduction du Notre Père fait couler beaucoup d’encre.

Et pourtant, le changement ne porte que sur la sixième demande… qui n’est pas la seule difficulté que pose cette prière. Petite revue rapide des problèmes les plus connus :Lire la suite

#NotrePère C’est trop tard pour changer mes habitudes

Le premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre prochain, entrera en vigueur dans la liturgie la nouvelle traduction de la prière du « Notre Père ». Nous ne dirons plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». Et elle est toujours aussi grande, la tentation d’y aller de son petit commentaire…

Ça fait 40 ans que je prie « Ne nous soumets pas à la tentation », c’est trop tard pour changer mes habitudes, maintenant.

Lire la suite

#NotrePère Moi je continuerai de prier comme je veux, d’abord !

Le premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre prochain, entrera en vigueur dans la liturgie la nouvelle traduction de la prière du « Notre Père ». Nous ne dirons plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». Et elle est toujours aussi grande, la tentation d’y aller de son petit commentaire…

Moi je continuerai bien de prier comme je veux, d’abord, nan mais !

Lire la suite

Nous avons vu pour nous

A voir : L’étoile de Noël, de Timothy Reckart. C’est en salles depuis le 15 novembre, et c’est excellent. Mes enfants ont adoré, mon épouse et moi également. Ceci étant (vite) dit, vous pouvez lire d’autres avis, plus développés, comme celui d’Aymeric Christensen dans La Vie, ou encore celui d’Hugues Maillot dans Famille Chrétienne.

Famille Chrétienne, qui ajoute en prime le regard sur le film d’Anne Dagallier, chargée de mission au Service national catéchèse et catéchuménat de la CEF et réalisatrice d’un dossier pédagogique autour du film. A lire ici.

#NotrePère Moi j’aime pas les nouvelles traductions

Le premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre prochain, entrera en vigueur dans la liturgie la nouvelle traduction de la prière du « Notre Père ». Nous ne dirons plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». A propos de tentation, elle est grande celle d’y aller de son petit commentaire… souvent en mode grognon.

A quoi ça sert de changer, à part nous enquiquiner ? De toutes façons, moi je préférais l’ancienne formule « ne nous laisse pas succomber »…

Lire la suite

Correction filiale : où se trouve vraiment le non respect de la Tradition ?

Une interview claire et nette à lire dans Famille Chrétienne, du père Thomas Michelet op., professeur à l’Angelicum, l’Université Pontificale Saint-Thomas d’Aquin à Rome. Où il ressort que les auteurs de la récente « Correction filiale » adressée au Pape n’ont pas été… très inspirés : « On prête au pape des propos qu’il n’a pas tenu ; ou s’il l’avait fait, on n’en donne pas les sources, ce qui ne permet pas de les vérifier. On est très deçà du minimum requis pour un travail universitaire ou journalistique. Ce n’est pas sérieux. ».

Lire la suite

« Entre Jérusalem et Rome » : un nouveau document remis au Pape par une délégation rabbinique

Lu sur Radio Vatican : Le Pape François a reçu ce jeudi au Vatican une délégation de rabbins, membres de la conférence des rabbins d’Europe, du conseil rabbinique d’Amérique et du grand Rabbinat d’Israël. Ils sont venus à Rome pour une rencontre avec la commission du Saint-Siège pour les rapports religieux avec le judaïsme. A cette occasion, ils ont remis au Pape un nouveau document intitulé Entre Jérusalem et Rome, fruit de leur travail. […]

«C’est un texte qui rend un hommage particulier à la déclaration conciliaire Nostra Aetate, dont le quatrième chapitre constitue pour nous la grande charte du dialogue avec le monde juif », a expliqué François. La mise à jour progressive de Nostra Aetate a permis à nos rapports de devenir toujours plus amicaux et fraternels. […]

«  Votre document s’adresse aux catholiques en les considérant comme des partenaires, des alliés, des amis et des frères dans la recherche commune d’un monde meilleur qui puisse apprécier la paix, la justice sociale et la sécurité », a précisé François. Le Pape a particulièrement insisté sur un des points du texte, à savoir l’affirmation selon laquelle les religions doivent utiliser le comportement moral et l’éducation religieuse pour être capable d’influencer et d’inspirer, à l’opposé de la guerre, la coercition ou la pression sociale.

Lire l’article en entier…

L’évangile selon Charlie (sic)

L’édito du dernier numéro de Charlie Hebdo revient sur la récente une polémique sous-titrée « Islam, religion de paix.. éternelle ! ». Riss y proteste contre l’interdiction implicite faite désormais, sous forme d’injonction sociale, de ne surtout pas critiquer l’Islam, par peur d’être traité d’islamophobe, par peur des représailles, ou parfois juste simplement par peur de penser.

Lire la suite

Facebook attaque les auteurs de Fake News au porte-monnaie

Lu sur ZDNet.fr : Relais principal des fausses informations, Facebook tente de juguler le phénomène qui parasite notamment les élections dans plusieurs pays. Il y a quelques mois, le géant lançait son outil de fact-checking. Ce dernier s’articule autour de 4 axes : faciliter les signalements par les utilisateurs, travailler avec des organisations tierces compétentes dans la vérification des informations, indiquer au grand public les informations contestées, limiter les gains financiers pour les auteurs de fausses informations. Aujourd’hui, le roi des réseaux sociaux se penche sur ce dernier levier. Car propager de fausses informations n’est toutefois pas une fin en soi. L’activité se révèle en effet lucrative. Le réseau social promet d’attaquer les auteurs de ces intox au porte-monnaie en limitant leurs gains financiers. Lire la suite…

Voilà qui va dans le sens d’une communication constructive. Bonne nouvelle !

Un commentaire de l’évangile du jour

L’évangile d’aujourd’hui (Mt 23,27-32) nous donne à entendre la condamnation par Jésus des hypocrites qui ont au-dehors l’apparence de justes, mais sont à l’intérieur plein d’iniquité. Si plus tôt dans le même évangile nous entendons Jésus dire que l’on reconnait le faux prophète comme un arbre à ses fruits (Mt 7,15-16), encore faut-il ne pas se tromper sur les fruits en question. L’on peut réellement pratiquer la justice, de façon admirable, mais d’un coeur impur.

C’est ce qu’enseigne Basile le Grand dans son traité sur le baptême (vers 371-375 de notre ère) 1 :Lire la suite

Notes:

  1. Basile de Césarée, Sur le Baptême, SC 357, éd. Cerf, Paris, 1989, p. 181-182.

L’accueil des migrants, une affaire de Pape ?

Le message du pape François pour la journée mondiale du migrant et du réfugié 2018 publié le 15 août dernier a fait se déchaîner bien des passions sur la toile. A ceux qui y sont allés de leurs remarques désobligeantes, parfois très virulentes, le père Laurent Stalla-Bourdillon, directeur du Service Pastoral d’Etudes Politiques et aumônier des parlementaires, répond de façon magistrale dans un billet de blog sur La Vie. Extrait :Lire la suite

Independence Day, Trump et les médias

Parce qu’il est des façons bien plus dangereuses de stigmatiser les médias que de leur refuser une interview, Koz publie un nouveau billet sur les élucubrations populistes d’un Donald Trump, suscitant ni plus ni moins que des élans de violence physique à l’égard d’une classe journalistique qu’il exècre. Koz rappelle d’abord très justement, au sujet des journalistes que, « entre ceux qui, à Mossoul, viennent de perdre la vie pour nous informer, et ceux qui avilissent leur profession, il y a toute la cohorte de ceux qui veulent informer loyalement. »

Lire la suite

Pensée complexe et communication directe

Une partie de la presse n’a manifestement pas apprécié la justification de l’Elysée de rompre avec la traditionnelle interview du chef de l’état le 14 juillet : « la « pensée complexe » du président se prête mal au jeu des questions-réponses avec des journalistes » selon une source de l’entourage présidentiel dont le Monde s’est fait l’écho. De Thomas Vampouille pour Marianne à Daniel Schneidermann pour Libération, la pilule a du mal à passer. Dès lors, il n’en fallait pas plus pour moquer le verbe et la pensée complexe du président, et les commentaires de son discours devant les parlementaires à Versailles hier n’ont pas été en reste.

Lire la suite

Au souffle de « l’esprit Macron » ?

La Vie publiait le 22 juin un billet d’Anne Soupa : « Et si l’Eglise s’essayait à la méthode Macron ? ». « L’Église, par exemple, tirerait-elle profit de ces aspirations essentielles : refus des clivages partisans, mise à l’écart de structures obsolètes afin de libérer les potentialités empêchées, préjugé du bien plutôt que du mal, désir de dialogue et refus de la polémique et enfin assomption du principe de compétence ? Le tout avec « en même temps » audace et prudence. », questionne ainsi l’auteure.

Lire la suite

François Ruffin veut être un député payé au SMIC

A l’issue de son élection comme député de la 1ère circonscription de la Somme, le journaiste François Ruffin, rédacteur en chef de la revue Fakir, césarisé pour son documentaire Merci Patron !, a d’ores et déjà déclaré que, comme député, il serait payé au SMIC (1.480,27 euros brut) : pour cela, il reversera les quatre autres cinquième de son indemnité parlementaire « à des œuvres, vraisemblablement ».

Excommunication pour corruption et appartenance à la mafia

Le 15 juin dernier s’est tenu au Vatican le premier sommet international contre la corruption, organisé par le dicastère pour le service du développement humain intégral […] «Nous avons pensé cette rencontre pour faire front à un phénomène qui piétine la dignité humaine» a rappelé le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral. […]

Lire la suite