Matignon et la CEF sont dans un bureau

L’instance de dialogue entre le gouvernement et l’Église catholique s’est réunie ce mardi 12 décembre à Matignon, comme le rapporte La Croix. Au programme, différents points techniques relatifs à des réformes engagées en 2017, et qui ont un impact sur la vie de l’Église : diplômes requis pour les aumôniers de prison, effet des futures réformes fiscales sur les dons et legs, … Surtout, la CEF a souhaité engagé un dialogue sur des questions plus politique, en droite ligne de la récente assemblée plénière à Lourdes.

Lire la suite

27 recommandations pour améliorer l’intégration des réfugiés

Mercredi 13 décembre, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a remis son rapport Pour une stratégie d’intégration des réfugiés au député LREM Aurélien Taché, chargé par le premier ministre d’écrire le chapitre Intégration des migrants ayant obtenu un titre de séjour du futur projet de loi immigration.

« La maîtrise de la langue du pays d’accueil est la condition première de la cohésion sociale, l’autonomie, puis l’intégration », rappelle d’abord le rapport.

Lire la suite

Le Pape François hausse la voix contre les armes nucléaires

Lors de l’angélus de ce dimanche, le Pape François a réaffirmé la position de l’Eglise contre les armes nucléaires, alors même que le Prix Nobel de la Paix était remis, le même jour, à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN). On peut lire dans un article de Courrier International que l’ICAN est une coalition regroupant des centaines d’ONG à travers le monde, ayant œuvré en faveur d’un traité d’interdiction de l’arme atomique, adopté en juillet par 122 pays, mais ratifié à l’heure actuelle par seulement 3 pays… parmi lesquels le Saint-Siège.Lire la suite

Remise du prix de poésie du diocèse de Lyon ce 8 décembre !

Comme chaque année, et avec un cœur toujours renouvelé, les Lyonnais fêtent l’Immaculée Conception. Le programme est disponible sur le site du diocèse, avec l’habituelle procession à 18h30, et la messe des jeunes à 20h. A noter pour cette année, la remise de prix pour le concours de poésie organisé par le diocèse en hommage à la Notre Dame de Fourvière, sur le parvis de la Basilique, à 19h30. Lire la suite

Si je t’oublie Jérusalem

Quels sont les objectifs poursuivis par Donald Trump en proclamant Jérusalem capitale de l’Etat d’Israël ? Stratégie interne tournée vers le jeu politique américain ? Stratégie externe sur la scène internationale ? L’émission C’est dans l’air fait un retour sur une histoire diplomatique chargée en symboles pour mieux comprendre la portée du geste du Président américain pour le conflit israélo-palestinien et au-delà.

Un événement incitant à la prière en cette période où les chrétiens se préparent à accueillir le Prince de la Paix.

Un Topito sur les Scouts et Guides de France

Au risque de relancer la guerre entre mouvements, Topito nous proposait ce lundi un « Top 10 des vérités sur les Scouts et Guides de France« .

Une compilation plutôt bien vue des meilleurs clichés sur les SGDF : depuis le gobage de flamby jusqu’à la sioule, en passant par le Bona, toute personne passée entre leurs foulards et chemises s’y reconnaîtra un peu. On tremble en attendant la réaction des scouts d’Europe, à la lecture du point 3 (« Ils détestent les Scouts d’Europe. Mais ils ne savent pas vraiment pourquoi »). Ils s’empareront évidement avec empressement du point 4 : « Ils font n’importe quoi avec leur uniforme ».

Source photo

Macron : la rencontre avec les cultes reportée

Ludovic Marin/AFP

« En raison de la cérémonie d’hommage national à Jean d’Ormesson, vendredi 8 décembre, Emmanuel Macron a repoussé de quelques jours sa rencontre avec les cultes. », explique la Croix.

Une affaire à suivre, néanmoins, car la rencontre était porteuse de grands enjeux, à en croire la feuille de route adressée par le Président en septembre à Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur en charge de cultes. Lire la suite

Laurent Wauquiez : ne nous santons pas concernés

AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

A l’approche de l’élection pour la présidence des Républicains, la passion de Laurent Wauquiez pour l’artisanat santonnier ne faiblit pas. L’installation, en 2016, d’une crèche au siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ayant été jugée illégale par le tribunal administratif de Lyon en octobre dernier, le candidat à la présidence des Républicains a choisi, cette année, de rendre hommage au savoir-faire des santonniers de la Région en exposant pas moins de 8 crèches dans le hall du centre administratif.Lire la suite

À l’ENA avec Hollande, aujourd’hui Présidente du Service Jésuite des Réfugiés

Foin de François (l’autre), Véronique Albanel préfère mentionner d’autres influences dans son parcours qui l’a menée de l’ENA au JRS (Jesuit Refugee Service) ou Service Jésuite des Réfugiés :

« La découverte de l’œuvre de Hannah Arendt fut un cadeau, le miracle d’une rencontre extrême, plus qu’intellectuelle, que je ne m’explique pas. J’ai découvert comment une auteure juive avait reconnu le pouvoir de pardonner, interprété par Jésus de Nazareth, réveillant et universalisant ainsi le christianisme. Comment elle avait travaillé les notions de responsabilité, individuelle et collective, face au mal ».

 

Entretien avec Frédéric Mounier dans La Croix

 

Catholic workers

« Dans les années 1930, Dorothy Day fonde un journal, The Catholic Worker, qui a pour mission de mobiliser autour des luttes sociales de l’époque, comme la défense des droits sociaux des ouvriers. Ce journal devient ensuite un réseau de lieux de vie : progressivement des communautés se créent, rassemblant ceux qui sont en difficulté, des chômeurs, mais aussi des intellectuels qui, ensemble, partagent le désir d’une vie communautaire fraternelle.

[…] En France, nous avons tendance à séparer lieu de vie, lieu de formation et lieu d’élaboration d’actions. Dorothy Day nous invite à penser des lieux d’unification de la personne humaine dans ses différentes dimensions. Le projet du café-atelier Le Dorothy que nous portons ne s’adresse pas uniquement aux croyants : nous souhaitons proposer un lieu générateur de rencontres et de bien commun ».

Entretien avec Foucauld Giuliani dans La Vie

La Croix Hebdo ?

Pascal Ruffenach, Président du Directoire du Groupe Bayard : « Nous devons continuer notre mutation dans la relation digitale avec le lecteur. Et nous voulons créer à l’automne 2018, un hebdomadaire papier. Il n’a pas encore de nom, mais la marque La Croix y sera forcément présente. On y reconnaîtra la vision du monde portée par notre quotidien. Nous sommes en pleine phase d’élaboration du format et du contenu mais notre hebdo pourra être acheté, sans doute en fin de semaine, à la fois avec La Croix mais aussi tout seul ».

Lire l’entretien dans le JDD

Zero déchet et sobriété heureuse

Un entretien intéressant à lire, publié sur le site Reporterre, sur le mode de vie zéro déchet. Reporterre a interrogé Béa Johnson, leader du zero waste, et qui a publié en 2013 un livre synthèse : Zero déchet. Si l’information ne manque pas actuellement sur cette démarche qui séduit toujours davantage, l’article a au moins l’avantage de la présenter sous un angle non moralisateur, comme un moyen d’habiter autrement le monde, une forme de sobriété heureuse. En droite ligne de l’encyclique du Pape François. Lire la suite

Cardinal Tauran : Ne pas céder à la haine !

Plus de 300 morts, l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Égypte : l’explosion et la fusillade devant la mosquée soufie ont fait réagir le cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux :

« Ne pas céder à la haine, ni au pessimisme, mais renouveler au contraire nos contacts. Prier et éduquer la jeunesse. Plus la violence semble vaincre, plus il faut que les œuvres de bien se multiplient. L’heure n’est pas au pessimisme mais au contraire au dialogue toujours plus intense, avec une bonne formation pour pouvoir répondre, expliquer, se parler, s’écouter et se regarder. Il n’y a pas d’autres moyens ».

L’intervention sur radiovaticana.va

Sainte Françoise-Xavière Cabrini, patronne des migrants

« ‘Cette grande petite femme, qui consacra sa vie au service des migrants, devenant ensuite leur patronne céleste, nous a enseignés comment nous pouvons accueillir, protéger, promouvoir et intégrer nos frères et sœurs’, a écrit le pape François dans son message pour la 51e Journée mondiale de prière pour la paix, publié vendredi 24 novembre, à propos de cette sainte morte il y a 100 ans.

Lire la suite

Le pape à la rencontre des… Rohingyas ?

Le Figaro décrit bien les difficultés que devra affronter le Pape François pour porter un message de Paix lors de son voyage en Asie :

« Le pape François entendra des témoignages de membres de la communauté musulmane des Rohingyas à Dacca durant son voyage au Bangladesh prévu du 30 novembre au 2 décembre, a précisé aujourd’hui le porte-parole du Saint-Siège Greg Burke. Le souverain pontife argentin enchaîne à partir de lundi deux visites délicates, dans la Birmanie bouddhiste et le Bangladesh musulman, où ses paroles seront particulièrement scrutées sur l’éviction des Rohingyas par l’armée birmane ».

Dans La Vie, Mgr Charles Maung Bo, cardinal-archevêque de Rangoun, avait tenté de nous faire entrer dans cette complexité en insistant sur les précautions d’usage du terme de « Rohingya » :

« Le Pape ne devra pas utiliser le mot Rohingya, cela choquerait les Birmans, le gouvernement et les militaires. Cela voudrait dire qu’ils sont une ethnie birmane, qu’ils appartiennent à ce pays, ce qui n’est pas le cas. Je vais lui dire qu’il devra s’exprimer en utilisant le mot musulman. Rohingya est un terme très politique ».

Le Pape de la communication

« Depuis le premier jour de son pontificat, le pape François a bouleversé les codes habituels de la communication papale : discours improvisés, réponses spontanées à des questions de journalistes, homélies à Sainte-Marthe… « Lire la suite

Fillon un an après

AFP / SEBASTIEN BOZON

Le 27 novembre 2016, François Fillon remportait haut la main la Primaire de la droite, caracolant en tête des sondages de la présidentielle. Un an après, de l’eau a coulé sous les ponts et François Fillon démissionne de son mouvement Force Républicaine pour se retirer de la politique, sur fond de polémiques ouvertes par la publication du livre-réquisitoire de son ancien responsable de campagne, Patrick Stefanini. France Info revient en quelques dates sur la folle année de François Fillon.Lire la suite

Eglise et politique au Zimbabwe

On retiendra ces paroles de l’ancien archevêque de Bulawayo, Mgr Pius Ncube, prononcées dans les années 2000 : « L’Eglise a un rôle prophétique pour dire la vérité quand plus personne n’ose le faire. J’accepte cela, même si je dois le payer de ma vie. »Lire la suite

Le Pape s’attaque aux Fake News

« Co-organisées cette année pour la première fois par le Secrétariat pour la communication du Saint Siège, la Fédération des Médias Catholiques (FMC) et SIGNIS (l’association catholique mondiale pour la communication), les Journées Internationales Saint François de Sales exploreront les rapports entre medias et vérité, dans la lignée du message choisi par le Pape François en vue de la prochaine Journée Mondiale des communications sociales, le 13 mai 2018, sur les fausses nouvelles (fake news) et le journalisme de paix ».

Voir sur Radio Vatican

 

Bienheureux Francis Solanus (1870-1957)

« L’accueil fraternel envers les autres, pauvres, marginalisés, les minorités raciales ou religieuses: ce sont les traits distinctifs de la personnalité du père Francis Solanus (1870-1957), le frère capucin béatifié ce samedi à Detroit, aux États-Unis. Un exemple de simplicité et de dévouement dans le quotidien, dédié à la prière et au service du prochain, comme l’a souligné le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints :

‘Le bienheureux Francis Solanus Casey a atteint la sainteté ici, aux États-Unis, en gravissant chaque jour les marches qui mènent à la rencontre avec Dieu à travers l’amour pour les frères dans le besoin. Les autres, surtout les pauvres, étaient vus pas lui non pas comme un poids ou un obstacle pour son chemin de perfection. Mais comme une voie vers la lumière de la splendeur divine' ».

Sa vie sur radiovaticana.va

À quoi servent les universités catholiques ?

Les universités catholiques ont du pain sur la planche, à en croire le récent discours du Pape François à la conférence des universités catholiques, le 4 novembre dernier. L’occasion d’insister sur l’importance de former des esprits critiques et d’encourager les universités dans leur travail de réflexion sur les migrations et d’action auprès des migrants. « Depuis un peu moins d’un siècle, la Fédération internationale des universités catholiques, avec la devise Sciat ut serviat, se propose de promouvoir la formation catholique au niveau supérieur, en se servant de la grande richesse qui dérive de la rencontre de tant de réalités universitaires différentes. Un aspect essentiel de cette formation vise la responsabilité sociale, pour la construction d’un monde plus juste et plus humain ».

Lire le discours du pape dans La Croix

Les partis politiques : combien de divisions ?

Compter les « membres » d’un parti politique, c’est un peu comme compter les fidèles de l’Eglise catholique. Il y a les croyants et les pratiquants, les baptisés et les « membres de cœur »… Alors, combien de divisions ?

On retiendra des récents articles de Ouest France et du Monde que le flou est davantage présent pour les récents « mouvements politiques » (France Insoumise et La République en Marche), réunissant des sympathisants (adhérant en 1 clic) plus que de véritables « encartés ». En cela, ces formations ne sont qu’un signe supplémentaire de la crise des partis politiques, dans leur forme traditionnelle, et non une voie de résolution, comme le laissent croire certains discours sur LREM, nouveau « premier parti de France ».

 

Natalité : Gaël Giraud avocat du Pape

Une séquence de l’émission d’Arte « 28′ » était consacrée mercredi dernier aux questions de natalité et d’environnement (à partir de 12:57). Invité de l’émission, le jésuite Gaël Giraud, chef économiste de l’AFD, a débattu de la nécessité ou non d’intervenir sur la natalité pour l’avenir de la planète. Interrogé notamment sur les positions du Pape, il a dénoncé l’hypocrisie consistant à demander aux pauvres de faire moins d’enfants sans changer le mode de vie des plus riches, principaux pollueurs à l’échelle mondiale.

Macron bientôt en visite au Vatican ?

Emmanuel Marcon pourrait se rendre bientôt à Rome, pour recevoir son titre de chanoine du Latran, comme l’indique un article du Parisien. Une visite certes symbolique, pour un président cultivant l’art du symbole, mais aussi politique, une rencontre avec le Pape permettant de toucher de manière toute particulière les catholiques. Le titre de chanoine relance ainsi la possibilité d’une rencontre prochaine avec le Pape François, même si l’agenda choisi par l’Elysée sera déterminant, dans le tumulte de réformes inquiétant les catholiques, à l’instar de la PMA. Affaire à suivre.

 

 

 

Source photo : Article du Parisien.

 

 

Revoici le projet d’accès payant aux églises

Stéphane Bern a relancé samedi le débat : pourquoi ne pas rendre payante l’entrée dans les cathédrales ? En charge depuis peu de la sauvegarde du patrimoine français et nommé directement par Emmanuel Macron, l’animateur de télévision a proposé un ensemble de mesures pour gonfler les budgets attachés à l’entretien et à la restauration des monuments.

On l’a peut-être oublié, mais le débat avait déjà eu lieu en 2014, Lire la suite

L’évangile selon Jean-Luc

Une confusion des plus comiques de la part de Google attribue à Jean-Luc Mélenchon des ouvrages de Jean-Luc Moens sur l’évangélisation. Une manière de transformer le tribun en apôtre ? De révéler son penchant pour la dimension sacrée de la politique ? Pour l’évangile révolutionnaire ? Les voies de Google sont impénétrables.

 

Déo et débats : les catholiques en débat

Si vous avez manqué l’édition du 19 mai mai de l’emission Déo & Débats, diffusée sur KTO, vous pouvez la revoir ici :

Autour de Philippine de Saint-Pierre, Erwan le Morhedec, François Huguenin, Jean-Louis Schlegel, Jean-Marie Andrès et Guillaume de Prémare ont croisé leurs points de vue de laïcs sur le climat politique de la France en ces premiers jours de mandat d’Emmanuel Macron.

Le Pape François parle à la Silicon Valley

Le Pape François a adressé un très beau texte, dans le cadre des conférences TED, à la Silicon Valley, ce mardi 25 avril. Une bonne base pour prendre de la hauteur en ces temps d’élection.

Comme ça serait merveilleux si la croissance de l’innovation scientifique et technologique créait plus d’égalité et de cohésion sociale ! Comme ça serait merveilleux, alors qu’on découvre de nouvelles planètes, de redécouvrir les besoins de nos frères et sœurs qui orbitent autour de nous ! Comme ça serait merveilleux si la solidarité, mot magnifique, et parfois dérangeant, n’était pas réduite au travail social et devenait, au contraire, l’attitude naturelle dans les choix politiques, économiques et scientifiques et dans les relations entre les individus, entre les peuples, entre les pays. Ce n’est qu’en éduquant les gens à une vraie solidarité que nous serons capables de dépasser cette « culture du déchet » qui ne s’applique pas qu’aux biens de consommation, mais d’abord et surtout aux hommes qui sont mis sur la touche par nos systèmes techno-économiques, lesquels, sans même s’en rendre compte, placent les marchandises au centre de tout au lieu d’y placer les hommes. […]

Lire la suite

La messe est dite ?

Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef du journal La Croix, était l’invitée de l’émission politique « C’est dans l’air » ce lundi 17 avril. Lundi de Pâques oblige, l’émission était consacrée à la place des religions dans la campagne présidentielle. Si elle permet quelques clarification sur la nature de Sens Commun à destination d’un public extérieur au monde catholique et si elle dresse un vaste panorama des interactions passées, présentes et futures entre religions et programmes, elle pêche par manque de précision dans l’analyse et la définition des notions. Lire la suite

Foi de politiques

Ils ont eu une vie de foi, enfants. Ils sont candidats à la présidentielle. La Croix revient dans un article publié ce lundi sur le parcours de foi des principaux candidats, depuis Jean-Luc Mélenchon jusqu’à Marine Le Pen. Il est intéressant de noter la manière dont chacun se situe vis à vis de son héritage familial ou de ses choix de jeunesse, vis à vis de l’Eglise et de la pratique religieuse.

Il est plus intéressant encore de se demander quels candidats mobilisent aujourd’hui un imaginaire chrétien dans leur campagne. La palme revient alors sans nul doute au « christique » Emmanuel Macron, suivi de près par Jean-Luc Mélenchon, candidat du « sel de la Terre », véritable prophète de la VIe République. Contrairement à François Fillon, candidat désireux d’incarner des « valeurs catholiques », ces candidats croient que la politique rejoint le religieux à travers une dimension sacrée qui consiste à conduire une peuple vers un horizon qui le transcende. La politique n’est ainsi pas dépourvue de religiosité, de dévots, de pharisiens et de Judas. Certes, le Royaume n’est pas de ce monde et il importe de remettre la politique à sa juste place, mais il est intéressant de se demander si cet afflux de religiosité électorale n’est pas le signe d’un univers politique en quête de salut, espérant toucher l’âme des électeurs à défaut de pouvoir séduire leur raison, le signe de Temps politiques à bout de souffle, qui se défendent d’être les derniers ?

Voter c’est discerner

Un article publié dans La Croix hier rappelle l’apport de la doctrine sociale de l’Eglise pour les chrétiens en période électorale.

La DSE n’est évidemment pas un critère de vote unique invitant à se tourner vers un candidat et un programme. L’article resitue bien la notion de « points non négociables » dans les textes dont elle est issue : la liste de ces points recoupe différents aspects de la dignité humaine, en matière d’éthique comme en matière d’économie. Plus largement, le Pape Benoît XVI avait invité, dans les textes concernés, au « respect du bien commun ». Comme a pu le dire Mgr Jean-Luc Brunin, « voter, c’est discerner ».

En resituant la doctrine sociale sous cet angle, l’article nous invite à trois actes concrets : le discernement n’est évidement pas sans lien avec la prière, véritable nourriture du discernement. Mais ce dernier nous tourne aussi vers le dialogue, notamment entre catholiques, afin de confronter nos réflexions et d’enrichir ce temps de discernement. Enfin, on peut se demander jusqu’où doit aller le discernement autour de candidats que l’on considèrerait comme « les moins pires » et si le discernement ne doit pas se porter aujourd’hui sur l’acte du vote en tant que tel, en tous cas sur la crise politique et l’urgence d’un engagement renouvelé des chrétiens. Ces élections nous invitent à nous demander, pour reprendre les mots du Pape François, que faire pour ne pas se contenter de regarder « du balcon » ? Comment répondre autrement que par le vote à notre insatisfaction politique ?

Voter en chrétien : oui mais comment ?

Un long article publié dans la Vie par Marie-Lucile Kubacki fait état des réflexions actuelles des chrétiens sur leurs critères de vote, à l’approche de la présidentielle.

Bien entendu, si plusieurs points d’attention restent partagés par les chrétiens (respect de la vie, attention au plus faible, au bien commun, à la dignité humaine et à la paix), on constate que les désaccord apparaissent dès lors qu’il s’agit de hiérarchiser ces points, notamment pour évoquer des « points non négociables ». Les constats posés par cet article nous rappellent que les chrétiens appartiennent aussi, chacun, à une sociologie, à une histoire familiale. Lire la suite

Les évêques ont du pain sur la planche

Réunis à Lourdes à partir d’aujourd’hui, du 28 au 31 mars, les évêques vont avoir du pain sur la planche. Principaux sujets à l’ordre du jour : la pédophilie, l’approche des éléctions présidentielles et la diversité des catholiques français (avec une intervention du philosophe Pierre Manent). A noter que, d’après La Croix,

À la clôture de leur Assemblée, vendredi 31 mars, ils publieront un texte intitulé Pour de nouveaux modes de vie, l’appel de Laudato’si.