Sans peur et sans reproche… RIP

Jean-Christophe Parisot de Bayard, premier préfet handicapé mais aussi diacre permanent, est décédé ce dimanche. L’occasion de relire son portrait dans La Vie, celui d’un homme battant et plein d’espérance comme on aime les trouver : « Le Seigneur ne nous demande pas de cacher nos souffrances dans un geste de masochisme héroïque, mais de les partager, d’en faire offrande. Alors tout enfermement moral, social, physique peut être dépassé. Notre société valorise l’autonomie, alors que la dépendance est la condition première de l’être humain et celle du bonheur : l’enfant a besoin des parents, l’adulte, du conjoint, la personne âgée, de sa famille. Aujourd’hui, je n’ai ni mains, ni jambes, ni poumons ; mon bonheur, je le trouve dans cette dépendance qui me permet de rencontrer mon prochain et, à travers lui, d’accéder au Tout-Autre »