« C’est Jésus ma force »

Tout le monde connaît la photo de la petite fille au Napalm. La suite, Kim Phuc la raconte dans un livre à paraître, Sauvée de l’enfer.

C’est FranceTVInfo qui raconte : elle cherchait des réponses à toutes les questions que ce drame a fait surgir en elle.

Elle ne les trouve pas dans le caodaïsme, une religion syncrétiste née au début du siècle en Cochinchine, dans lequel elle a été élevée. « J’étais dévote mais à la fin de la journée, je restais sans paix, sans amour, le coeur vide ». Alors qu’elle évoque ses souvenirs, le sourire qui ne quitte pas son visage se crispe parfois sous le coup d’une émotion difficile à maîtriser. Alors elle l’élargit à nouveau, porte ses mains à son coeur en se penchant légèrement et reprend résolument le fil de son récit. A 19 ans, elle se rend dans une bibiothèque, en sort tous les livres religieux et trouve, parmi eux, le Nouveau Testament.