La pornographie opère un « hack » du cerveau

Très instructif article de Boris Laurent sur ce fléau des temps modernes :

Les hommes face au sexe sont comme des abeilles tournant autour d’un pot de confiture. Complètement fascinés, prêt à tout pour y accéder, mais très vite pris au piège. Ceci ne date pas d’hier : même les macaques mâles sont prêts à sacrifier de la nourriture pour voir des images érotiques de macaques femelles.