Paul, apôtre du Christ

Entretien avec Gérard Leclerc à propos de ce film :

Cette fidélité et cette modestie sont au principe même du film qui n’a voulu que rendre compte et non se lancer dans une reconstruction, ce qui est souvent le péché favori de nos amis américains. Tout ce qui est exprimé par l’apôtre, par Luc, par les membres de la petite communauté chrétienne autour de Paul, notamment par Priscille et Aquila, reflète bien l’esprit des béatitudes, et la persévérance de la foi dans la persécution… C’est tout bonnement admirable.