Contrôler son imagination grâce aux Pères de l’Église

Jean-Guilhem Xerri, sur Aleteia : ‘Face à une pensée, l’homme a plusieurs possibilités : y consentir ou non, l’alimenter ou lui résister‘.

Pour les Anciens, l’objectif du contrôle des pensées est d’atteindre l’hesychia, état se caractérisant par une paix, un calme, un repos, un silence et une solitude intérieurs profonds, nécessaires à la contemplation spirituelle des êtres et des choses et à la connaissance de Dieu. Les Pères du désert prescrivent plusieurs méthodes pour y arriver : la garde du cœur, la sobriété, l’hospitalité et les pratiques méditatives…