Un bec archiépiscopal cloué

Mgr Macaire revient sur la manière dont une de ses jeunes ouailles lui a cloué le bec

Dans la réponse de cette jeune fille, une triste réalité déchire mon cœur de pasteur, une vraie claque pour notre communauté : ainsi, après sept ans d’instruction chrétienne dans le même groupe et à la veille de leur confirmation, ni Matilde, ni Jérôme, ni les autres (beaucoup d’autres) n’ont fait l’expérience d’une fraternité solidaire dans le Christ. […]

L’essentiel, me disais-je, c’est qu’ils soient vraiment frères et sœurs en Jésus… Et voilà que Matilde, avec son « mais il a ses amis ! », me clouait le bec… un bec épiscopal et même archiépiscopal !