Chapeau bas !

Quelques années après saint Maximilien Kolbe…