Fécondité pour le grain de blé mort et enterré (questions pour l’Evangile du 5° dimanche de Carême B)

En ce 5° dimanche de Carême B, Jésus annonce sa glorification par sa mort (Jean 12, 20-33).

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :

– Qui m’a déjà demandé de lui parler de Jésus?
– Comment l’image du « grain de blé tombé en terre » m’aide à comprendre et approfondir le sens et ma foi en la résurrection des morts, un passage « de ce monde à son Père » (Jn 13,1)?
– Comment suis-je disciple de Jésus?
– Quelle(s) expérience(s) de petite « mort-résurrection » ai-je vécue(s)?
– Comment suis-je un « être humain de lumière« ?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Comment conduisons-nous nos (petits-) enfants à Jésus?
– Comment les paroles d’un des mes proches (« celui[/celle] que mon coeur aime » Ct 3,2), ou d’un de nos (petits-) enfants ont-elles pu être un appel que Dieu m’adressait par leur intermédiaire?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
– Qu’aurais-je bien envie de remettre à plus tard, alors que c’est maintenant qu’il faut que je le fasse?
– Comment l’Évangile et la réflexion de l’Église sur la société peuvent-il être la Lumière qui m’aident à faire des choix éthiques (par exemple sur la révision des lois bioéthiques) et à vivre comme chrétien(ne) dans mon milieu professionnel?
Pour les ados :
– Lequel de mes amis m’a demandé de lui parler de ce Jésus en qui je crois?
– Quand ai-je été mal à l’aise car je me suis retrouvé(e) seul(e), abandonné(e), rejeté(e)? A qui ai-je pu en parler?
Pour les disciples-missionnaires :
– De quel autre disciple de Jésus est-ce que j’apprends beaucoup sur Lui
?
– Comment
est-ce que je me forme pour discerner si cela vient de Dieu, de moi ou du malin (comme le demande le Pape François pendant ce mois de mars 2018)?

Jésus est à Jérusalem : il vient de faire son entrée messianique (Jn 12, 12-19). Pour St Jean, c’est la 3° fois qu’il y monte pour la Pâque. Et son « heure » est proche. C’était encore trop tôt à Cana (2,4), et lors de tentatives d’arrestation (7, 30; 8,20). De quoi s’agit-il alors? Ce temps ne relève pas de la chronologie. Jésus prédit plusieurs fois l’imminence d’une heure à partir de laquelle tout deviendra plus clair (16,25). L’heure, c’est à la fois celle de sa mort et sa glorification (cf comparaison du grain de blé).

Ce texte est proposé comme une des évangiles pour la célébration des obsèques à l’église.

La lecture de l’Évangile du 5° dimanche de l’année A (Jn 11, 1-45 Retour à la vie de Lazare; thème de la vie nouvelle) est aussi possible s’il y a des scrutins.