Revue de presse du 15 mars

Au sommaire : les 5 ans du pontificat du pape François…

Ce mardi, le pape François a fêté ses cinq ans de pontificat. Tous les magazines et sites internet ont largement couvert ce quinquennat… La Vie, dans l’édition de la semaine dernière, nous avait offert un dossier complet, accessible sur internet aux abonnés. VaticanNews, au plus proche du pape, est revenu mardi sur cet anniversaire en dressant, comme de nombreuses autres publications, un bilan de ces 5 ans : « Une Église aux portes ouvertes », « Pape de droite ou de gauche ? », « Les critiques internes », « Les chantiers ouverts », « La diplomatie de la paix », « Moins de cléricalisme, plus d’espace pour les laïcs, les femmes et les jeunes » sont quelques-uns des titres de chapitres de cet article. On y découvre un pape réformateur, qui dérange bien souvent, tant à l’intérieur de l’Église qu’à l’extérieur…

Ce qui fait peut-être qu’il est aussi aimé, même si Le Figaro nous annonce une baisse de popularité du pape François chez les catholiques pratiquants. En même temps, avec 78 % d’opinions favorables, il a de quoi voir venir… A noter dans ce sondage que si les français, et dans la même tendance les américains, sont d’accord avec le pape, quand il parle de migration, on descend en-dessous de 50 % d’adhésion…

Pour entrer plus loin dans ce rapport du pape au Français, La Croix donne la parole à un chef d’entreprise quinquagénaire : « “Ce pape m’a réconcilié avec une certaine image que j’avais de l’Église”, dit-il en souriant. Cependant, il n’est pas entré dans une église depuis longtemps et n’envisage pas forcément de poser un acte signant son changement de disposition à l’égard de l’institution. » poursuit le quotidien. De quoi adapter un célèbre slogan : Le pape oui, l’Eglise non ! Il faut citer aussi le rapport « bienveillant » des médias pour le pape François comme terreau de cette adhésion populaire.

Sur cet anniversaire toujours, je vous invite à jeter un œil sur l’infographie de La Croix qui reprend les grandes dates du pontificat de François, avec de nombreuses vidéos ou des liens vers ces dates marquantes. Pour Aleteia, Aymeric Pourbaix cherche le fil d’Ariane de ce pontificat, autour de l’austérité de vie, de la philosophie de l’action et du refus du mal… Le site internet fête aussi ces cinq ans avec 10 chiffres clés, tandis que Famille Chrétienne, qui reprend le site i-média, nous délivre 15 dates majeures de ces cinq ans…

Un petit tour hors d’Europe pour lire l’article de Philippe Vaillancourt, dans le magazine Présence, au Québec. Il cite notamment le théologien Gilles Routhier, de l’université de Québec, qui déclare : « Vraiment, c’est le pape qui après Jean XXIII incarne le mieux la miséricorde et l’accueil des pécheurs dans l’Église ». Au Canada toujours, Radio Canada revient longuement sur l’élection du pape François, ce qui permet de voir qu’il a accompli la fiche de poste que lui ont adressée les cardinaux. Un bel ensemble d’articles à lire sur le site de nos cousins d’outre-atlantique. L’occasion de vous inviter, tout simplement, à taper « pape François 5 ans » sur votre moteur de recherche et à lire les articles d’actualités non chrétiens, pour voir l’accueil du pape hors de l’univers de l’Eglise aussi. Des articles instructifs sur la défiance de la société face à l’institution ecclésiale, comme par exemple l’article de L’obs intitulé « En 5 ans, le pape François a séduit les non-croyants… et s’est fait pas mal d’ennemis » (qui sont, vous vous en doutez, en interne selon le journal).

Sinon, en bref, toujours concernant le pape (c’est sa semaine !), un film sortira le 18 mai prochain. Réalisé par Wim Wenders, c’est mardi que la bande annonce a été publiée. Avec des images exclusives et de nombreuses (et belles) images de ses voyages et rencontres… Plus que 2 mois pour voir « « Le Pape François – Un homme de parole » sur les écrans… Ou encore quelques mois de plus pour le voir en chair et en os dans notre pays. C’est du moins ce qu’annonce Mgr Pontier après la visite qu’il a effectuée avec des élus du sud de la France auprès du pape lundi dernier. Affaire à suivre.

Et un mot du carême quand même pour rappeler que c’est au philosophe Fabrice Hadjadj qu’a été confié le cycle des conférences de carême de Notre Dame pour cette année. L’essayiste et dramaturge délivre, au cours de quatre conférences, à retrouver en intégralité sur Kto ou en texte sur le site du diocèse de Paris, un enseignement sur les thèmes qui lui sont chers : la technique, l’écologie, la sexualité, la famille…

Bonne écoute, bonne lecture, et à la semaine prochaine…