Enfant adoptée : « quand je suis devenue maman à mon tour »

« Mon moment favori fut celui où on a posé mon bébé, chair de ma chair, sur mon sein. Je me suis rendue compte que transmettre la vie était un acte puissant et irremplaçable. Je regardais mes bébés et je me disais que pour rien au monde, je voudrais les donner à quelqu’un d’autre que moi ! Puis je repensais à moi, et je me ravisais en parlant dans mon cœur à ma mère biologique : « Merci Maman, pour ma vie », « je t’aime », « comment t’as fait pour me faire grandir dans ton ventre et te séparer de moi par amour ? »

Entretien avec deux mamans adoptées sur mamanvogue.fr