Dé-Cendres-toi sur Dieu, ton prochain et de toi

En ce Mercredi des Cendres, premier jour du Carême, Jésus parle de trois réalités qui sont liées : l‘aumône, la prière et le jeûne (Matthieu 6, 1-6.16-18).

Jésus nous lance une belle invitation : trouver la bonne distance avec les autres, c’est le partage; avec Dieu, c’est la prière; avec soi-même, c’est le jeûne.

Bol de riz et prière à partir de la méditation de la Parole de Dieu
Jeûne, prière et partage

Le Carême, avant tout, est un temps de joie (cf 3 paraboles de Luc 15) pour s’ouvrir, pour revenir …
vers les autres : partage, discussion de fond avec ses amis, dialogue en famille avec ses frères et soeurs, dialogue avec ses parents qui, maladroitement parfois, veulent nous parler et nous nous enfermons dans un mutisme ou dans de fausses excuses (‘ils ne veulent pas comprendre’);
vers le Seigneur : prière personnelle et communautaire;
vers soi-même : qu’est-ce qui a pris une place démesurée dans ma vie ces derniers mois et qui fausse mes relations avec les autres et qui met peut-être en danger mon équilibre de vie?

Pour bien vivre et aimer, c’est comme pour bien réussir une photo. il faut se tenir à la bonne distance : trop près, tout est brouillé; trop loin, tout est flou.
S’il s’agit de mieux aimer, c’est-à-dire de dire « non » à certaines idoles personnelles, qu’est-ce qui a pris trop de place dans ma vie : smartphone, console de jeux, internet, lecteur MP3, cigarette, écrans, réseaux sociaux, …? Qu’est-ce qui va prendre la place : un Bien ou une autre idole?

Voici quelques questions pour l’Evangile du Mercredi des Cendres :
– Qu’est-ce que je fais pour me faire remarquer des autres?
– Qu’est-ce que je fais de bien dans la discrétion?
– A quelle(s) association(s) caritative(s) est-ce que je fais un don?
– Quelle(s) avancée(s) puis-je faire pendant ce carême dans ma vie de prière?
– A quoi est-ce que je renonce pour être plus disponible aux autres et à Dieu?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Que faisons-nous en secret l’un pour l’autre?
– Comment nous entraidons-nous dans la prière?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
– Quels sont ceux qui cherchent à obtenir la gloire qui vient des hommes?
– Comment est-ce que je partage les fruits de mon travail? Comment mon travail fait-il partie de ma prière? En quoi mon activité professionnelle me centrerait-elle trop sur moi-même?
Pour les ados :
– Qu’est-ce que je fais et/ou dis pour attirer l’attention des autres, quitte à mentir ou dire n’importe quoi pour en mettre plein les yeux aux autres, ou faire comme les autres?
– Où et quand est-ce que j’aime me retirer à l’écart pour prier?
Pour les disciples-missionnaires :
– Qu’est-ce que je vais mettre en priorité comme temps de prière pendant le Carême 2018 pour vivre l’intimité avec le Père et ma relation de fils/fille?
– Y a-t-il une manière de témoigner et évangéliser qui cherche à se faire remarquer, devant les hommes, avec laquelle je ne suis pas à l’aise?