Le Pape et Twitter, les chrétiens et les réseaux sociaux

CNS-BISHOP-TIGHE-ORDINATION_jpgComment le Pape Benoît XVI a-t-il accepté d’ouvrir un compte Twitter ? Au-delà, quelle place utile de celles et ceux qui croient en Jésus-Christ sur Internet, … : une excellente interview dans la revue jésuite américaine de Mgr Paul Tighe, Secrétaire du Conseil pontifical pour la Culture, baptisé « l’homme le plus agréable du Vatican ». [Les traductions qui suivent sont de l’auteur !]

Comment le compte Twitter du Vatian a-t-il été ouvert ? Le Pape Benoît me dit : « Etes-vous en train de me dire que c’est quelque chose qui me permettra d’atteindre des gens que je ne pourrais pas atteindre autrement, avec des messages courts et porteurs d’espoir, et que cela ne va pas me demander beaucoup de travail ? » « Oui » « Alors allez-y ! Je n’ai pas besoin d’autres explications. »

Le Pape François a persisté dans cette voie sur ce compte aux 40 millions de followers, avec une communication qui s’y prête bien. Un peu plus loin, Mgr Tighe parle sur le fond de ce que peut être une présence utile des chrétiens sur les réseaux :

La plupart des gens sur les réseaux sociaux peuvent tenter de vous vendre quelque chose ou de vous convaincre de participer à une cause. Nous devons être à cet endroit avec une certaine gratuité. Nous devons nous comporter sur les réseaux comme des « bons voisins ». Nous y sommes pour écouter. Nous y sommes pour passer du temps avec les gens et, si c’est approprié, y partager les fondements de notre foi, non pas pour bombarder les gens, mais dire en fait et avec authenticité : « Regardez, je garde espoir parce j’ai cette intution, que d’autres n’ont pas, que je suis aimé par Dieu. »

Un article à lire in extenso ICI (in English), un projet que nous portons avec l’équipe du Samaritain depuis ses débuts !