Va falloir se remettre au tricot

Un geste simple, une envie spontanée d’aider : 20Minutes rapporte l’initiative de cette jeune Niçoise. Elodie Bistarelli a vu un sdf. Il portait une casquette, elle lui a tricoté un bonnet, elle a monté un groupe Facebook… et 250 personnes lui ont envoyé des bonnets faits main, qu’elle distribuera dans une dizaine de jours. Des bonnets qui rappelleront aussi à ceux qui les portent que l’indifférence ne règne pas nécessairement, et à ceux qui passent qu’un coup de main n’est pas forcément compliqué.