Sans le Christ, le monde meurt

« Il ne suffit pas de faire assaut d’éloquence et de dialectique pour obliger l’autre à accepter ce que nous portons, mais il s’agit d’expliquer et d’amener une compréhension du mystère chrétien. Nos Pères n’avaient pas peur de la parole et croyaient qu’elle peut transmettre une vérité convaincante. Saint Paul nous dit que la foi vient par l’oreille. Aujourd’hui, n’ayons pas peur de la parole. Convaincre, ce n’est pas vaincre et encore moins obliger l’autre à admettre des choses qu’il n’est pas prêt à admettre. C’est cheminer avec lui, pour rendre ensemble hommage à une Vérité qui nous dépasse l’un et l’autre ».

Père Michel Gitton, Congrès Mission