22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l’histoire de France

« Au mois d’août 1914, au début de la Première Guerre mondiale, l’armée française est engagée dans des premiers combats lors de la bataille des frontières, le long de la Belgique et de l’Allemagne. Le 22 août, elle connaît la pire journée de son histoire. En l’espace de quelques heures, près de 27 000 soldats tombent au champ d’honneur. Pour comparaison, autant de militaires ont été tués durant la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962. Auteur d’un ouvrage sur cette journée sanglante Le jour le plus meurtrier de l’histoire de France, 22 aout 1914, Jean-Michel Steg revient pour FRANCE 24 sur les circonstances de ce désastre militaire ».

Voir plus sur france24.com