Dubia, une résistance « rien moins que satanique » ?

Certes l’auteur n’est pas cardinal mais si quatre cardinaux peuvent entreprendre de remettre en cause l’enseignement du pape, un simple fidèle ne peut-il, en conformité avec l’enseignement du pape, remettre en cause la remise en cause des quatre cardinaux et adresser une lettre ouverte à ceux qui expédient des lettres ouvertes ?

La Stampa, section Vatican Insider a ainsi publié une lettre ouverte en trois langues (anglais, espagnol, italien) de Stephen Walford, auteur britannique, dans laquelle il leur « demande humblement de reconsidérer leur position et de ne pas alimenter le feu de la dissension ».

Stephen Wallford a publié dernièrement un livre, La communion des Saints, soutenu par deux cardinaux (Gérard Lacroix au Québec et George Alencherry de l’Eglise Syro-Malabar en Inde) ainsi que deux membres de la Commission Internationale de Théologie du Vatican.

Il souligne dans son texte que le pape n’a aucunement changé la doctrine sur l’indissolubilité du mariage, le divorce ou l’adultère, reprenant les griefs et les analysant au regard d’Amoris Laetitia et des enseignements antérieurs des papes.

Il les implore également de prendre garde aux effets de leur résistance et d’accepter la constante Tradition de l’Eglise selon laquelle les papes ne font pas erreur en matière de foi et de morale, selon la prière de Jésus lui-même adressée à Pierre : « j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas » (Luc 22, 32).

Il s’élève encore contre le feu de la contestation que, du fait de leur opposition, ces cardinaux alimentent sur les blogs et réseaux sociaux :

Je terminerai en vous demandant humblement de reconsidérer votre position sur cette question. Vous savez, ou non, qu’une part grandissante des traditionalistes et même des catholiques conservateurs vous considère comme les porte-étendards du rejet de ce pontificat. Je sais par expérience que certains d’entre eux sont sources de profonds désagréments. Les abus commis par beaucoup, y compris ceux qui dirigent des sites Web et des blogs traditionalistes dirigés contre le Saint-Père ou ceux qui lui sont fidèles, sont rien moins que sataniques. Vous êtes leurs modèles et c’est une situation intolérable. En réalité, il n’y a pas de confusion, mais seulement un rejet absolu et une défiance envers le pape légitime et ses enseignements magistériels. Si tous les cardinaux avaient accepté et défendu l’enseignement clair du Pape François, il n’y aurait pas eu de carburant pour alimenter le feu de la contestation.

La lettre de Stephen Walford, sur le site de La Stampa (traduction partielle libre ci-dessus)

Crux, pour diverses informations complémentaires.