« Soyez de véritables amis des prêtres ! »

« Soyez de véritables amis des séminaristes et des prêtres » : c’est l’exhortation du Pape François aux participants au 75ème congrès du mouvement international Serra.

Être amis des prêtres, en soutenant leur vocation et en accompagnant leur ministère : c’est le grand don avec lequel vous enrichissez l’Église !

Le mot « ami » est devenu aujourd’hui un peu usé. […] Quand c’est Jésus qui l’emploie, il indique une vérité qui dérange : il n’y a de vraie amitié que quand la rencontre m’implique dans la vie de l’autre jusqu’au don de moi-même. On est donc ami seulement si la rencontre ne reste pas externe et formelle mais devient partage du destin de l’autre, compassion, implication qui conduit jusqu’à se donner pour l’autre.

Cela nous fait du bien de penser à ce que fait un ami : il accompagne mon chemin avec discrétion et tendresse, il m’écoute en profondeur et sait aller au-delà des paroles, il est miséricordieux à l’égard des défauts, il est libre des préjugés, il sait partager mon parcours, me faisant sentir la joie de ne pas être seul, il ne me seconde pas toujours, mais précisément parce qu’il veut mon bien, il me dit sincèrement ce qu’il ne partage pas, il est prêt à m’aider à me relever chaque fois que je tombe

Cette amitié, vous cherchez à la donner aussi aux prêtres. Des amis qui savent les accompagner et les soutenir avec un sentiment de foi, avec la fidélité de la prière et avec l’engagement apostolique, des amis qui partagent l’étonnement de l’appel, le courage du choix définitif, les joies et les fatigues du ministère, des amis qui savent rester proches des prêtres, qui savent regarder avec compréhension et tendresse leurs élans généreux ainsi que leurs faiblesses humaines. Avec ces attitudes, vous pouvez être pour les prêtres comme la maison de Béthanie, où Jésus confiait à Marthe et Marie ses fatigues et, grâce à leur attention, pouvait se reposer et se restaurer.