Et maintenant, Trump expulse des chrétiens vers l’Irak

C’est un article de la Croix qui alerte, ici en France. Les services d’immigration américains, mettant en œuvre les directives du nouveau président, ont procédé à l’interpellation de dizaines de chrétiens d’Irak pour les expulser vers l’Irak (plus de 200 selon The Guardian).

Les services d’immigration précisent que les personnes visées avaient toutes fait l’objet d’une condamnation pénale. CNN souligne que pour certains, avoir fait l’objet d’une condamnation pénale, c’est par exemple avoir été arrêté en possession de marijuana. Pour d’autres, rapporte une organisation de défense des droits de l’Homme, il s’agit de violations des obligations d’une liberté conditionnelle… il y a plus de dix ans.

Certains sont aux Etats-Unis depuis près de quarante ans, ne parlent pas arabe. Sur CBS, un chrétien originaire d’Irak met les points sur les i : « ce sont des cibles, s’ils sont renvoyés là-bas, ils seront tués ».