Le pape François rappelle l’engagement de Pie XII pour les Juifs

Le pape François a évoqué les oeuvres de miséricorde dans son homélie lundi matin. A cette occasion, il a souligné ceci :

Et plusieurs fois, on prend des risques, a alors ajouté le pape. Pensons, ici, à Rome, au milieu de la Guerre, ceux qui ont pris des risques, en commençant par Pie XII, pour cacher les juifs, pour qu’ils ne soient pas tués, qu’ils ne soient pas déportés. Ils ont risqué leur peau. Ce fut une œuvre de miséricorde que de sauver la vie de ces gens !

L’article de La Croix rappelle encore son message de Noël 1942. On peut aussi souligner que, s’il est souvent reproché à Pie XII de ne pas s’être associé à la déclaration des Alliés du 17 décembre 1942, c’était avant tout pour ne pas rejoindre l’un des camps et préserver son autonomie. De fait, le message de Noël 1942 date du… 24 décembre, soit sept jours plus tard. Et lorsque l’on compare les conséquences qu’ont respectivement tirées les Alliés et Pie XII de leurs propres message, il n’y a pas forcément à rougir de son action.