Qaraqosh : le retour de Rode

« La réinstallation de Rode a fait l’objet d’une belle victoire de la solidarité sur la folie meurtière de Daech : toute sa famille s’est mobilisée pour que l’entreprise soit prête à accueillir les nouvelles machines. La mère de Rode a même fait le ciment pour boucher le trou que les djihadistes avaient laissé, par lequel ils passaient de l’usine à l’entrepôt derrière transformé en garage, où ils piégeaient les voitures, la nuit, à l’abri des bombes…

Il espère ainsi embaucher prochainement quatre personnes compétentes dans le travail des métaux. En attendant le retour complet, les vols étant encore d’actualité dans Qaraqosh, il dort sur place, sous le hangar abritant ses machines, pour veiller sur elles ! L’activité en elle-même redémarre doucement ce qui permet à Rode de s’avancer pour  fournir aux ONG actives dans la reconstruction des maisons les portes et fenêtres dont elles auront besoin ! »

Lire plus sur fraternite-en-irak.org