« Héritiers d’une tradition d’accueil de tout un-chacun »

La Conférence des Religieuses et Religieux de France (CORREF) intervient à son tour, à sa manière, dans le débat électoral :

En ces jours d’élections capitales pour l’avenir de notre pays, nous, Conférence des Religieuses et Religieux de France (CORREF), nous nous sentons héritiers d’une tradition d’accueil de tout un-chacun – quelle que soit sa condition, sa religion ou sa nationalité -, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu. Engagés à créer du lien entre les personnes et riches de la dimension internationale de nos Instituts, nous refusons de souscrire à toute logique de discrimination, de repli sur nous-mêmes, d’exclusion et de peur.