A bas la Calotte et vive la Sociale !

Les temps sont durs. Dans l’ambiance lourde de cet entre-deux-tours, il nous manque des occasions de sourire. La Fédération Nationale de la Libre Pensée nous la fournit en dénonçant une « gigantesque Propagandastaffel [qui tente] de faire plier tous ceux qui disent NON ! et qui refusent les diktats de la pensée unique », et voudraient les contraindre à appeler à voter Macron, ce « social-catholique élevé aux biberons de la Doctrine sociale de l’Eglise ».

Mazette, on ne l’avait pas vue venir, celle-là*.

* Pas plus que l’idée de dénoncer dans d’éventuelles pressions à appeler à voter contre le FN l’équivalent de l’entreprise de propagande nazie. Vous avez le bonjour de la libre pensée… Si la Sociale s’égare, La Croix s’engage.