Jésus ne fait pas du cinéma

Quelle est notre place dans ce drame de la Rédemption ?

« Quelle douleur pour Jésus d’être seul, absolument seul, abandonné. Non, il n’est pas seul, sa mère est là, sa mère est là avec Jean, et Jean est là parce que Marie est là, Jean est là parce qu’il est accoché au manteau de Marie. Pierre a eu peur parce qu’il suivait à distance. Ah ! cette terrible distance qui fait qu’on a laissé entre Jésus et soi la place pour la tentation, la place pour le démon, la place pour le péché, la place pour le reniement ».

Homélie du père Potez pour le dimanche des Rameaux