En 2015, il a voulu tuer le pape au nom de l’EI

« Un adolescent américain a plaidé coupable lundi d’avoir fomenté au nom du groupe jihadiste État islamique (EI) l’assassinat du pape François lors de sa visite aux États-Unis en 2015. Il risque jusqu’à 15 ans de prison ».

Lire plus dans Libération