Mgr Sako : les musulmans sentent qu’il faut changer

« Malgré la poursuite de la guerre et les querelles entre les différentes communautés irakiennes dans certaines zones libérées, Mgr Sako demeure optimiste. ‘Il y a un changement’, se réjouit-il. ‘Les musulmans sentent qu’il faut changer’. ‘Je crois qu’ils se rendent compte de l’importance des chrétiens ici’. Il s’est rendu récemment au Caire à l’université Al-Azhar pour une conférence sur les libertés religieuses, la nature civile de l’État, la citoyenneté et le respect de la diversité. Des représentants politiques et des différents cultes ont pu débattre sur tous ces thèmes.

Pour Mgr Sako, ce qui s’est dit durant ces quelques jours montre que les musulmans du Proche-Orient sont sur la bonne voie. ‘Il faut soutenir dans ces pays-là un gouvernement ou un État moderne, séculaire, et partager la religion de la politique, autrement, il n’y aura pas d’avenir, il y aura toujours des tensions et des conflits. La religion c’est une chose personnelle’ explique le patriarche. ‘La société est pour tout le monde’, ajoute-t-il, ‘tous sont des citoyens égaux et il faut respecter cela’. Le processus pour déconfessionnaliser les rapports politiques, notamment en Irak, est encore cependant bien long ».

Lire plus sur radiovaticana.va