Sur le chemin de Compostelle avec des personnes détenues

« Ce projet est à l’initiative de l’aumônerie catholique qui intervient à la Maison d’Arrêt de Lyon-Corbas.

Si le chemin emprunté est celui qui mène à St Jacques de Compostelle, il ne s’agit pas d’un pèlerinage religieux. Pour autant l’expérience proposée est bien un pèlerinage au sens d’un travail sur soi, d’un voyage aussi intérieur, d’une expérience spirituelle respectueuse du point où chacun en est, de sa religion ou absence de religion. En outre, c’est un chemin aisément praticable, qui n’exige pas que les participants soient de grands sportifs ; c’est une des principales routes de l’histoire européenne, et qui permet la découverte de chefs d’œuvre culturels (dont le portail roman de l’abbaye de Conques, terme du voyage).

Elle permet une immersion dans la nature de personnes qui en sont privées depuis longtemps. Ce contact favorise une ressaisie de soi-même. C’est un itinéraire touristique aujourd’hui largement fréquenté. Il en résulte une certaine valorisation (mettre ses pas dans ceux de tout le monde ; raconter ensuite aux familles un évènement que celles-ci pourront se représenter plus aisément que la vie carcérale).

Lire plus sur lyon.catholique.fr