Pilule et dépression

« Une nouvelle étude danoise est venue balayer les doutes et a établi un lien entre la prise de la pilule et la probabilité des femmes de montrer des signes de dépression clinique, rapporte Broadly. Les femmes qui prennent une pilule mixant oestrogène et progestérone ont 23% de probabilité supplémentaire de prendre des antidépresseurs. Ce chiffre s’élève à 34% pour les femmes qui prennent une pilule contenant uniquement de la progestérone et à 80% pour les adolescentes entre 15 et 19 ans sous un régime de pilule mixte ».

Lire plus sur slate.fr