“Les mots de la messe” à l’Institut Philanthropos

« Mgr Robert Le Gall a participé à la fête annuelle de l’Institut Philanthropos à Fribourg, le 25 mars 2017. Spécialiste de la liturgie, il a évoqué la délicate question des traductions liturgiques officielles, objet de controverses avec Rome.

L’archevêque de Toulouse, bénédictin, ancien père-abbé de Kergonan en Bretagne, maîtrise la matière. Il a présidé la Commission nationale de liturgie en France et fut membre du Conseil pontifical pour le Culte divin et la Discipline des sacrements. Et il participe au travail, non achevé, de la traduction officielle du lectionnaire et du Missel romain à partir de l’original latin.

Devant quelque 150 personnes, Mgr Le Gall n’a pas caché l’ampleur et la difficulté de la tâche. Le “traduttore, traditore” italien (“le traducteur est un traître”) exprime bien, selon lui, ce qui s’apparente à une “tâche  impossible”: rester fidèle à l’original latin et respecter le génie propre de chaque langue. D’où les allées et venues entre Rome et les conférences épiscopales des principales langues en usage dans le monde. Pour les francophones, 4000 amendements ont été demandés par les évêques sur la base des premières versions établies à Rome ».

Lire plus sur cath.ch