Sidonie, trisomie et rhapsodie, magnifiée par sa maman


Positivr relaie une série de clichés sensibles publié par Séverine Galus, mère de cette petite fille, porteuse de la trisomie 21. Mère et fille y jouent ensemble avec la lumière. Avec la participation de la jeune Mélanie à la présentation de la météo, on croirait déceler des initiatives nouvelles pour poser un regard plus audacieux, plus ouvert sur la trisomie. Certains, bien sûr, ne manquent pas de pointer l’ambiguïté de cette situation, alors que l’on sait que 96% des embryons porteurs de trisomie sont éliminés. Réjouissons-nous plutôt de ce nouveau regard, pas si différent d’ailleurs dans son esprit – bien que tacite, ici – de la campagne Dear Future Mom. Comment ne pas imaginer qu’à force de voir des enfants et des jeunes mener une vie différente mais vivable, les mentalités évolueront ? Voilà un beau signe des temps…

C’est une actrice née. Je ne doute pas de son talent et suis certaine qu’elle trouvera sa place dans notre société, pour peu que la société veuille enfin faire un peu plus de place aux gens différents.

Les autres clichés sont visibles sur Positivr et sur la page de Séverine Galus.